Un budget trop serré pour la candidature de Paris aux JO ?

Rédigé le 24 mars 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

Anne Hidalgo avait vu son prédécesseur Bertrand Delanoë rendu très amer par l’échec de la candidature de Paris pour héberger les Jeux olympiques de 2012 (coiffé au poteau par Londres qui avait su « convaincre » le jury par des motifs pas toujours très fair play… ).

Sous la pression de nombreux conseillers, elle accepte que les parisiens soient consultés pour décider s’ils approuvent que la capitale pose sa candidature pour les jeux de 2024 : nous pressentons clairement qu’elle préfèrerait une réponse négative.

Une candidature, cela coûte une soixantaine de millions d’Euro, pour un retour sur investissement incertain… et la Mairie de Paris a dû révéler en juin 2014 un « trou imprévu » de 400 M€ qui sera bouché par une hausse de la pression fiscale très impopulaire.

Aussi n’est-ce peut-être pas le moment de jeter l’argent par les fenêtres avec un loterie hasardeuse non ?

Mots clé : - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire