UCAR : la voiture low cost, un positionnement pertinent

Rédigé le 18 novembre 2011 par | Biotechs et Medtechs, Mid et Small Caps Imprimer

« Il y a du low cost dans les transports comme l’avion. Pourquoi n’y aurait-il pas du low cost dans la location de voitures ? ».

Ces propos sont ceux de Jean-Claude Puerto, P-DG d’UCAR, (FR0011070457) un acteur de la location de véhicules en France. UCAR a un parc supérieur à 7 000 véhicules et plus de 218 agences.

Low cost… low cost… si vous m’avez bien lu hier, vous vous dites que c’est un secteur à éviter, car également touché par la crise et les craintes de récession. Eh bien, je vais nuancer aujourd’hui mon propos car certains acteurs ont un positionnement low cost vraiment pertinent, comme c’est le cas d’UCAR.

_____________________Pour vous aider dans vos investissements______________________

DECOUVREZ SON SYSTEME DE DETECTION DE VALEURS « FOCVS » !

Pour viser les meilleures performances en Bourse, voici comment Jean Chabru fonctionne : il sélectionne certaines valeurs qui surperforment le CAC 40 depuis 1999 : les small caps…
Il analyse ensuite ce marché pour en extraire les 10 à 20% qui le tirent à la hausse !

Et pour finir, il utilise son système FOCVS pour détecter les meilleures valeurs en fonction de leurs fondamentaux et du contexte boursier : essayez FOCVS sans plus attendre

______________________

Le low cost dans le textile est touché par la récession, comme nous l’avons donc vu pour VET AFFAIRES. Mais les tarifs sont tellement élevés dans la location de voitures qu’il y a une place pour des acteurs qui sont capables de proposer des prix beaucoup plus bas, ce qui est le cas d’UCAR. De même qu’il y a une place dans le transport aérien dans le low cost avec l’émergence de Ryan Air ou encore d’Easyjet. C’est la raison pour laquelle je me suis intéressé au dossier, et que j’ai décidé d’aller plus loin, en rencontrant le dirigeant.

Un homme fort et dynamique à la tête du groupe

J’ai donc rencontré M. Puerto mardi dernier lors d’un petit déjeuner dans un établissement des Champs-Elysées. Ce dirigeant a une longue expérience dans la voiture et j’ai apprécié la franchise de ses propos. Voilà un dirigeant qui non seulement ne pratique pas la langue de bois, mais qui reste dynamique et très impliqué dans son entreprise. Pas question pour lui de s’asseoir sur ses lauriers, de rester à jouer au golf toute la journée ou de naviguer sur la mer des Caraïbes. C’est un travailleur.

En 1987, il a créé ADA, qu’il a dirigé jusqu’en 1997 avec un énorme succès. « L’introduction en Bourse a eu lieu en 1994 sur une valorisation de 180 millions de francs soit 27,5 millions d’euros (M euros). L’entreprise valait 140 M euros cinq ans après «  précise-t-il. La Bourse, Jean-Claude Puerto y croit. Il vient d’introduire UCAR en juillet dernier sur Alternext. Il a réussi à lever environ 4,9 millions d’euros, avec un prix de souscription de 14,89 euros.

Depuis l’action a chuté de l’ordre de 14%, à l’unisson des autres small caps secouées par la chute des marchés, malheureusement. Je dis malheureusement, car pour moi, UCAR est un bon dossier. Avec, il est vrai, le potentiel, mais aussi le risque d’une small caps toute jeune. Aujourd’hui, UCAR a une capitalisation boursière de l’ordre de 22,3 M euros.

Suite à cette levée de fonds, Jean-Claude Puerto détient 67% du capital aux côtés d’Axa (avec 14%) et du public (avec 19%). Mais attention : cette part du public comprend les fonds d’investissement qui ont souscrit à l’IPO*. Cela veut dire tout simplement qu’il y a sans doute moins de 19% de vrai flottant. Le titre n’est donc pas très liquide : il s’est échangé 1 808 titres sur les cinq dernières séances. Et le titre est très volatil. Vous pouvez voir sur ce graphique l’ampleur des variations de cours, ainsi que les volumes échangés.

Graphique d'UCAR
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

La baisse semble toutefois exagérée car franchement, les derniers résultats semestriels sont plus que satisfaisants — je dirais même bons ! Le résultat net part du groupe a en effet progressé de 210% sur le S1 pour atteindre 0,26 M euros, pour un chiffre d’affaires en hausse de 32,6% à 27,4 M euros. « Attention, 55% de notre chiffre d’affaires est réalisé au deuxième semestre et nous avons connu 0,12 M euro de charges non récurrentes sur le S1 » prévient le P-DG du groupe.

Tout laisse supposer que le chiffre d’affaires annuel sera autour de 57 M euros avec une rentabilité nette autour de 3%. « Notre objectif dans les prochaines années est d’atteindre les 5% de rentabilité nette, mais cela se fera progressivement » indique Jean-Claude Puerto. Pour l’instant, la stratégie du groupe repose sur une offre low cost.

Quelle offre et quelle stratégie de développement ?

Par exemple, il vous coûtera environ 30 euros par jour pour une catégorie A contre plus du double chez les autres loueurs automobiles. L’idée est également de se développer rapidement par un système de franchise via une offre de proximité. Le groupe n’est pas présent dans les aéroports où les tarifs de concession sont nettement plus chers.

Par ailleurs, il y a deux fois moins de publicité que dans les réseaux traditionnels mais UCAR réfléchit à communiquer davantage pour ancrer plus la marque dans l’inconscient collectif.

« Notre système de franchise est très attractif. Il repose par exemple sur une gamme de services aux franchisés leur permettant d’obtenir de meilleures conditions tarifaires, comme par exemple l’acquisition de voitures, le financement ou encore les assurances » me confie l’homme fort du groupe après un entretien de plus d’une heure mené à bâtons rompus.

La progression des ventes directes auprès des grands groupes, un call center ou encore des ventes Internet plus conséquentes sont les autres axes de développement d’UCAR. Passons donc maintenant à la Bourse.

Mon opinion sur le titre

J’ai fait quelques simulations et je prévois un chiffre d’affaires de l’ordre de 65 M euros en 2012 avec une rentabilité nette de 3,5%. Cela fait donc un bénéfice net de 2,3 M euros.

Aux cours actuels, le PER d’UCAR ressort autour de 10. Ce n’est certes pas donné mais le secteur est en voie de consolidation, comme l’atteste par exemple le récent rachat d’Avis Europe avec une prime de près de 60%. De plus, la longue carrière de Jean Claude Puerto et sa première réussite chez ADA me rendent assez optimiste sur le dossier.

Si le dossier vous intéresse, ne vous précipitez pas : ramassez tranquillement, et conservez.

PS : le 10 novembre, je vous ai parlé de l’introduction en bourse de TRSB. Eh bien finalement, la société n’ira pas sur Alternext, faute de souscription. Je reviens sur le sujet dans cette news.

* Décryptage : IPO
IPO signifie Initial Public Offerings. Il s’agit de l’introduction en Bourse d’une société. Ce genre d’opération permet aux entreprises de se procurer des capitaux.

Mots clé : - - - -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

3 commentaires pour “UCAR : la voiture low cost, un positionnement pertinent”

  1. […] Le 18 novembre dernier, je vous présentais ce spécialiste de la location de voitures low cost. […]

  2. […] bonne nouvelle pour cette société intéressante mais peu liquide, comme je le soulignais dans la newsletter consacrée à la société il y a quelques […]

  3. […] Vous vous rappelez que je vous ai présenté cette société lors d’une eletter suite à un entretien avec son P-DG.   […]

Laissez un commentaire