Le straddle que vous pouviez mettre en place sur l’EURUSD

Rédigé le 16 juillet 2015 par | Apprendre la Bourse, Matières Premières, Toutes les analyses Imprimer

Lundi dernier, je vous ai montré en quoi consistait la stratégie du straddle, pour jouer une explosion de la volatilité.

Il se trouve que nous avons eu, fin juin, entre mélodrame grec, fort rebond des indices, guerres des devises et saison des résultats qui approchent, un moment parfaitement propice pour la mise en place d’un straddle sur l’EUR/USD.

Regardez le graphique de l’EURUSD en bougies journalière ci-dessous et son ATR (Average True Range). Le 26 juin, cela faisait 3 jours que la paire de devises faisait du sur place autour d’une plage de variation journalière (ATR) bien inférieure à la normale : l’ATR (qui mesure cette variation moyenne à l’intérieure d’une journée) était sur des plus bas de plusieurs mois.

la paire eurusd au mois de juillet en daily

Des figures de consolidation et de congestion en triangle se forment sur différentes unités de temps.

Tout d’abord en 15 min. comme le montre le triangle sur le graphe ci-dessous :

la paire eurusd au mois de juillet en ut 15 min

Mais aussi en bougies journalières. Vous pouvez observer une autre figure de consolidation sur l’U.T daily :

la paire eurusd au mois de juillet en daily

En anticipation de la sortie violente de ces figures et du dénouement (au moins à court terme) du mélodrame grec, j’ai donc pu mettre en application ce que je vous ai montré lundi dernier avec la stratégie du straddle.

Voici comment vous auriez pu utiliser le straddle à court terme, sans même connaitre l’issue de la négociation « de la dernière chance » du dossier grec du 27 juin (oui, fin juin, nous étions encore dans des négociations de la dernière chance !).

Car, sans être devin, on pouvait anticiper que quel que soit le résultat de cette réunion au sommet, dès le lundi suivant, l’EURUSD aurait toutes les chances de sortir de son triangle de court terme en place depuis 3 jours. A la hausse ou à la baisse, peu importe : je vous rappelle qu’avec le straddle, vous jouez l’explosion de la volatilité.

Voici donc le straddle que vous pourriez mettre en place avec une échéance fin de semaine prochaine (2 juillet) :

option sur l'eurusd

Tous les deux ont une échéance au 2 juillet (comme le 3 est férié aux US, cette option expire le jeudi 2 au soir et pas le vendredi comme habituellement).

Le total des primes payées est donc de 140 pips.

Pour gagner de l’argent grâce à cette stratégie straddle, il fallait qu’un fort mouvement directionnel sur l’EURUSD se mette en place la semaine du 29 juin et qu’au cours de la semaine, l’EURUSD monte à plus de 1.1340 ou baisse à moins de 1.1060…

Ca, c’était pour une stratégie de très court terme.

Mais comme vous vous doutiez bien que cette « réunion de la dernière chance » n’en était pas vraiment une et que les atermoiements se poursuivraient… il était peut-être plus prudent de mettre en place un straddle sur du plus long terme, et de parier sur la sortie de l’EURUSD de sa figure de consolidation journalière.

Voici ce que l’on pouvait faire donc avec une straddle de plus long terme

En laissant un mois à l’EURUSD (jusqu’au 24 juillet) pour effectuer un mouvement de sortie digne de ce nom, voici ce que cela donne pour les primes d’options :

option sur l'eurusd

Total des primes payées : 299 pips.

Comme illustrés sur le graphique ci-dessous, les seuils de rentabilité sont situés à 1.1499 à la hausse et à 1.0901 à la baisse.

la paire eursd : tendances

Avec cette stratégie, quelles aient été les décisions et solutions trouvées pour la Grèce, vous aviez de grandes chance que l’EURUSD atteigne soit les 1.1499 soit les 1.0901…

Et, c’est magnifique : ce matin, l’EURUSD plonge justement à 1.0901.

Rendez-vous le 24 juillet pour faire le bilan de cette stratégie straddle.

Mots clé :

Gaël Deballe
Gaël Deballe

Mon nom est Gaël Deballe. Cela fait plus de 10 ans que je suis actif sur les marchés financiers. Je suis initialement ingénieur Supelec, avec une formation complémentaire universitaire en économie générale et gestion de l’entreprise.

Pendant longtemps, j’ai travaillé dans le secteur de l’électricité, en France et en Suisse, notamment dans le trading d’électricité. En parallèle, je me formais sur les marchés financiers avec une prédilection pour les stratégies sur options. Et puis, un jour, je me suis senti près à lâcher mon « boulot confortable » et à me lancer, à vivre de mon trading. Ce que j’ai fait.

Par la suite, j’ai créé un site dédié aux stratégies de rendement sur options (et autres stratégies) : http://zen-option.com/ et je propose régulièrement des formations sur les options. Passionné de voyages, de nature, de plongée, de découvertes et de finances, j’ai pu changer l’orientation de ma vie et vivre de mes revenus obtenus grâce aux options… où que je sois dans le monde !

J’ai également suivi une formation d’anticipation politique auprès du « Laboratoire Européen d’Anticipation Politique », un think tank européen qui base ses travaux sur la « méthode d’anticipation politique ». Ce think tank est, par exemple, à l’origine du concept de « crise systémique » et travaille à analyser la géopolitique et la géostratégie de l’Europe avec le reste du monde. Les participants essayent d’anticiper l’avenir en imaginant toutes sortes de scénarios. Ce fut passionnant et cette formation m’a permis d’apprendre à « voir plus loin », à « imaginer l’avenir », les scénarios possibles.

Voici mon parcours… d’où je viens, comment je me suis formé.

Alors, quand les Publications Agora m’ont contacté, pour vous proposer mon savoir-faire et mon expérience sur les options, j’ai évidemment dit oui. Et quand, après l’avoir rencontré, Jim Rickards m’a proposé d’être son « analyste France » pour ses services… vous pensez bien que j’ai sauté sur l’occasion !

Cela fait un moment à présent que je suis les analyses de Jim. Cet homme est brillant, passionnant. Il a une vision complexe de la manière dont fonctionne le monde, les institutions ; il connaît les interconnexions entre marchés ; il connaît la géopolitique, la géostratégie… C’est un visionnaire, lucide. Et comme moi, il aime les stratégies sur options. Je suis donc ravi de travailler avec lui chaque semaine sur les scénarios qu’il envisage et vous proposer des trades sur options concrets pour jouer ses idées.

Vous pouvez retrouver les analyses de Jim Rickards et mes stratégies dans Alerte Guerre des Devises, Trades Confidentiels  et Intelligence Stratégique.

Je vous souhaite de bons trades,
Gaël Deballe

Laissez un commentaire