Turbulences sur les marchés : que se passe-t-il du côté de l’Eurostoxx50

Rédigé le 27 octobre 2014 par | Analyses indices, Autres indices, Indices, sociétés et marchés Imprimer

Le CAC 40 semble avoir perdu ses repères, il n’a plus de tendance… Et, dans ce contexte, la nervosité des intervenants est palpable. Comment se manifeste-elle concrètement ? Eh bien par le retour d’une volatilité exacerbée et par un marché qui tire à hue et à dia.

Les semaines se suivent mais ne se ressemblent pas. Regardez le comportement du CAC 40. Tantôt il clôture sur la plus forte baisse enregistrée depuis 2012, tantôt sur la plus forte hausse depuis 2013. Pas facile donc de s’y retrouver…

Aujourd’hui, je vous propose donc de sortir du cadre de l’analyse du CAC 40 – il n’est finalement qu’un indice suiveur malmené comme un fétu de paille dans la tempête. Penchons-nous plutôt sur les indices considérés comme « lourds ». Ceux-là sont eux les maîtres du jeu et, de fait, leurs niveaux et enjeux sont déterminants à suivre pour la suite des événements.

L’Eurostoxx 50 (SX5E) est de ceux-là. Il regroupe les 50 plus grosses capitalisations européennes. C’est de lui dont il sera question dans l’analyse qui suit.

Un rebond qui en dit long…

Fin mai, une simple analyse des volumes montrait un « risque d’embuscade » dans lequel le marché tentait de nous attirer. Le premier coup de semonce ne s’est pas fait attendre. Les prix sont très rapidement retombés sur le support (rectangle rouge) des 3 000 points. Immédiatement suivi par une reprise que je considère comme purement technique et qui a préparé le mouvement baissier de forte amplitude qui a ensuite suivi, validant la cassure du support en question.

141027_ESTOXX50_1Ce qui est intéressant, c’est que, au regard de l’analyse technique, le rebond sur les 2 800 points n’est absolument pas anodin. Il s’agit en effet (pastille verte) :

Et maintenant ? Eh bien maintenant, l’Eurostoxx 50 est revenu coller à l’ancien support – devenu résistance – de la zone des 3 000 points (rectangle rouge). Un petit état des lieux de la situation en place s’impose donc :

Conclusion :

141027_ESTOXX50_2Si l’on se concentre sur une vue plus court terme de l’Eurostoxx 50, le message est identique, quoique les niveaux sans doute un peu plus précis :

Le scénario qui prévaut serait alors la reprise d’une impulsion baissière comme indiqué par les flèches bleues sur le graphe en données journalières. Les volumes (gonflement ou stabilité) seront alors déterminants pour pouvoir trancher le moment venu.

En attendant, personnellement j’évite soigneusement de prendre toute initiative d’envergure dans ces conditions. Le jeu n’en vaut pas (encore) la chandelle…

Mots clé : -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire