Trump vient de réveiller la Chine

Rédigé le 16 mars 2016 par | Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Après la large victoire de Donald Trump, à l’occasion du 2e Super Tuesday et du retrait de candidature de Marco Rubio, battu dans son propre fief de Floride par l’homme d’affaire le plus controversé de l’histoire des présidentielles américaines, Pékin n’a pas tardé à réagir par le biais de ses principaux relais dans la presse chinoise. Pékin qui d’ailleurs entérine l’investiture républicaine de Donald Trump comme pratiquement acquise.

Trump vient de réveiller la Chine : est-ce que, cette fois, Pékin tremblera ?

L’entourage de Xi-Jingping appelle l’Amérique à faire « preuve de responsabilité » et à mesurer l’importance de son rôle dans la stabilité mondiale (sous entendu : Trump est un irresponsable notoire et un danger pour la paix dans le monde tandis que la Chine est un exemple de pondération et un garant de bonnes relations avec ses partenaires économiques).

Car Donald Trump n’hésite pas à dénoncer le « dumping chinois », la manipulation de sa devise, et promet d’appliquer des barrières douanières pouvant aller jusqu’à 40% pour bloquer l’entrée sur le sol US de produits dont les conditions de fabrication violent les règles de l’OMC.

Et c’est ce langage peu diplomatique et perçu comme « de vérité » à l’encontre de la Chine qui contribue au succès de sa campagne.

Mots clé : - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire