Trump twitte encore sur l’imminence d’une apocalypse nucléaire… avec l’Iran cette fois !

Rédigé le 23 juillet 2018 par | Toutes les analyses Imprimer

Donald Trump poursuit sur Twitter ses efforts de reconquête de son électorat xénophobe et de séduction des néoconservateurs pro-Clinton en menaçant à mots à peine couverts l’Iran de subir des « conséquences inégalées », sous-entendu le même châtiment que le Japon à la fin de l’été 1945, c’est-à-dire le feu nucléaire en réponse à des propos qualifiés « de déments et de menaces de mort » de Hassan Rohani, selon lequel il ne « ne faut pas tirer les moustaches du tigre » (proverbe chinois).

Détroit d'Ormuz (carte)Comme à quasiment chaque prise de parole (notamment lorsqu’il est question des Etats Unis), les dirigeants iraniens affirment qu’un conflit avec l’Iran serait la « mère de toutes les guerres » et qu’il serait facile pour Téhéran de fermer le détroit d’Ormuz (menace jamais mise à exécution même durant le terrible conflit avec l’Irak de Saddam Hussein, pourtant soutenu par Washington, Londres et Paris).

L’Iran en ligne de mire… avant négociations ?

Cela fait en réalité 40 ans que l’Iran réitère chaque année les mêmes menaces, avec pratiquement le même vocabulaire (comme une sorte d’hymne national)… une vieille tradition qui fait partie de la rhétorique sensée gonfler d’orgueil le peuple iranien, qui a bien d’autres chats à fouetter.

Mais pour des Américains peu au fait de ce qui précède, les menaces de Trump sont parfaitement justifiées et l’apocalypse nucléaire qu’il promet n’est peut-être pas loin : il en a résulté un net redressement du pétrole ce matin (de +1,5% vers 74$ sur le Brent)… et puis quelqu’un a dû s’apercevoir que l’Iran mouline cette même rengaine depuis 40 ans, alors le baril est retombé vers 73,5$, et Wall Street efface ses pertes initiales (de -0,3%).

graphique futur petrole brent

Cliquez sur le graphique pour l’afficher en grand

Soyons optimistes, quand Trump menace d’appuyer sur son gros bouton rouge, c’est que le temps des négociations n’est plus très loin.

Donald Trump exulte, mais les avancées sur le dossier nord-coréen restent floues

Mots clé : - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Un commentaire pour “Trump twitte encore sur l’imminence d’une apocalypse nucléaire… avec l’Iran cette fois !”

  1. A Ph. Bechade
    Bravo pour la sciatique de junker,avec ci-dessus les frasques du Donald qui
    n’a d’égal que l’irresponsabilité de notre roi,les grands malades nous gouvernent et la démocratie dépérit chaque jour d’avantages….
    Gardez svp cet humour de liberté
    Merci

Laissez un commentaire