Trump repassera pour sa réforme de l’Obamacare

Rédigé le 18 juillet 2017 par | Statistiques et données macro Imprimer

Hier soir aux États-Unis, le projet de réforme de l’Obamacare a subi un nouveau revers de la part du Congrès américain. Nouveau contretemps qui relance les craintes des opérateurs quant aux difficultés de l’administration Trump à tenir le timing de ses promesses de campagne au niveau budgétaire et fiscal.

Wall Street a terminé à l’équilibre, en attente des trimestriels US qui vont gagner en vigueur cette semaine.

Nous avons déjà eu Netflix (US64110L1061) qui a publié des trimestriels supérieurs aux attentes (avec un titre attendu en hausse de 10% tout à l’heure). On attend aujourd’hui Goldman Sachs (US38141G1040), Morgan Stanley (US6174464486), IBM (US4592001014) ou encore Johnson & Johnson (US4781601046).

Pour la Bourse de Paris, après des premiers échanges dans le rouge et un bref retour sous les 5 200 points, le CAC tente de stabiliser à l’équilibre. Techniquement, tant que l’indice ne revient pas sous les 5 185 points, il y a une probabilité de rebond avec, en franchissement en objectif le haut du canal descendant (région des 5 280/5 295 points).

A l’inverse, une rechute sous les 5 185 points inviterait à la prudence face au risque de poursuite de la baisse vers les 5 160 points dans un premier temps.

CAC40 Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Dans l’immédiat en Europe ce matin

Du côté des changements de recommandations de brokers

A noter enfin qu’au niveau de la macroéconomie, l’indice Zew du sentiment économique en Allemagne est ressorti moins bon que prévu en juillet à 17,5 ce mois-ci, contre 18 attendu.

Outre-Atlantique cet après-midi, nous aurons uniquement une statistique de moindre importance sera à suivre : l’évolution des prix à l’importation en juin.

Mots clé : - - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire