Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Trump et Hillary : même combat sur les biotechs finalement

Rédigé le 8 décembre 2016 par | Biotechs et Medtechs, Pétrole, US Imprimer

Hier soir, Wall Street a signé de nouveaux records, avec un S&P 500 au-delà des 2240 points et un Dow Jones Industrial à plus de 19 500 points.

Cette nouvelle accélération est un peu surprenante dans son timing d’autant que nous avions certains éléments « adverses », comme la correction du pétrole : le WTI alignait ce matin une quatrième séance de consolidation, malgré une baisse plus forte que prévu des stocks hebdomadaires (-2,4 millions de barils contre un repli d’un peu plus de 1 millions de baril attendu). En fait, sur le pétrole, le marché s’interroge sur les effets à long terme de l’accord obtenu fin novembre sur une réduction de la production.

Autre élément qui aurait dû inciter les marchés à la prudence : la baisse du secteur des biotechs (qui ouvraient à -4% hier), plombé par les remarques de Donald Trump qui compte finalement baisser les prix des médicaments ! Un contrepied car l’élection du candidat républicain avait été analysée comme un soulagement pour le secteur, en opposition avec les fameux tweets d’Hillary Clinton sur le sujet. Il semble donc que les deux ex-candidats se rejoignent sur ce point.

Quoi qu’il en soit l’optimisme des opérateurs américains n’a pas été trop contrarié. Mais personnellement, je pense que nous sommes en zone rouge, avec notamment un VIX qui a commencé à remonter (en hausse de plus de 3% -cf cercle rosé) malgré l’euphorie des indices US hier soir. Type de divergence incitant à mon sens à la prudence…

VIX
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

En Asie ce matin, la tendance restait au beau fixe, notamment à Tokyo où le Nikkei a suivi Wall Street avec une hausse de plus 1%. Le marché relègue au second plan la révision à la baisse de la croissance nippone au troisième trimestre (à +1,3% contre +2,2% en estimation préliminaire).

Au niveau de la macroéconomie, on surveillera cet après-midi les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis.

Mais ce sera surtout la BCE qui sera attendue au tournant, les économistes tablant sur une extension de six mois (au-delà de mars 2017) du programme de rachats d’actifs.

Au niveau corporate maintenant :

Du côté des changements de recommandations de brokers :

Mots clé : - - - - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire