Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Trump désormais seul et armé d’un sabre de bois sur le pont de son bateau ivre

Rédigé le 12 octobre 2016 par | Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Les rats quittent le bateau ivre de la campagne présidentielle de Donald Trump

Les cadres les plus respectés du parti républicain mettent les chaloupes à la mer et tentent de rallier les rivages de leur circonscription au milieu des flots déchaînés.

Donald Trump leur hurle que ce sont des traitres au mégaphone, mais ceux-là répondent qu’ils n’ont plus envie de faire partie du naufrage. En effet, sa campagne électorale vient de se fracasser sur les récifs du machisme de primate (dont il se vante) et de l’incompétence encyclopédique du trublion à moumoute.

Le parti républicain ne songe plus qu’à sauver sa majorité à la Chambre, car Hillary Clinton risque bien de triompher sans mettre combattre et pourrait remporter dans la foulée la majorité au Congrès.

Imaginons maintenant que les Républicains anti-Trump se soient trompés dans leurs calculs et qu’ils aient fait de leur ex-champion le martyre de la cause anti-establishment (preuve à l’appui) : avec qui Trump pourrait-il gouverner sans aucune majorité et que des opposants au Congrès ?

Voilà pourquoi Wall Street considère que les présidentielles du 8 novembre sont « pliées » et se réjouit déjà à l’idée qu’Hillary tiendra se promesse de tout faire pour que les grandes institutions qui ont largement financé sa campagne et rempli les comptes en banque de la « Clinton.Inc » (Goldman Sachs, JPMorgan, Deutsche Bank, etc.) puissent continuer de « prospérer ».

Oui, cela met du baume au cœur et cela permet de ne pas se miner le moral avec la perspective d’un cycle planétaire de resserrement monétaire qui s’annonce pour 2017.

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire