Trump a un allié fidèle au sein de la Fed… mais trop tard pour le nommer à sa tête

Rédigé le 19 octobre 2018 par | Fed, Taux & Devises Imprimer

Réserve fédérale américaineDonald Trump va pouvoir tempérer un peu sa détestation de la Fed car il y a au moins un de ses membres qui partage son avis sur ce que devrait être une politique monétaire « pas agressive », et pas « folle ».

Dommage que Trump n’ait pas eu l’inspiration de le nommer à la place de Jerome Powell, car les taux auraient cessé de monter depuis longtemps.

James Bullard partisan du maintien du taux actuel

Ce sympathique « grand argentier » qui prône l’arrêt du processus de normalisation des taux au niveau actuel de 2/2,25% n’est autre que la « colombe éternelle » James Bullard, le patron de la Fed de Saint-Louis… selon lequel « le niveau actuel des taux est à peu près correct ».

La Fed a relevé ses taux directeurs le 26 septembre et a fait savoir qu’elle privilégiait le principe d’une remontée progressive des taux d’intérêt, pour sortir du Quantitative Easing.

Comme un air d’affrontement (pas si nouveau) entre la Fed et la Maison-Blanche

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Mots clé : -

Laissez un commentaire