Trois règles à suivre pour bien trader en 2015 (3/3)

Rédigé le 7 janvier 2015 par | Apprendre la Bourse Imprimer

Cher trader

Aujourd’hui, dernier point, dernière règle de base que je vous conseille de suivre avant de vous lancer cette année sur les marchés.

Nous avons vu précédemment que 1. Vous devez toujours avoir en tête que le marché a de toute façon raison et que le prix est le seul juge et que 2. Vous ne devez jamais courir après le papier : quand un titre s’envole et que vous n’êtes pas déjà en position… c’est raté pour le trade. Revenez-y plus tard.

Voici à présent le dernier conseil de base que je voulais vous donner : ne faites pas de vos trades des investissements !

3. Ne faites pas de vos trades de court terme des catastrophes de long terme

Au départ, vous devez avoir un plan de trade (si vous nous lisez depuis un moment, Gilles Leclerc est vraiment expert en cela et j’espère qu’il vous a donné de bonnes habitudes : chacune de ses analyses se termine pas un pland e trade). Cela veut dire que vous devez impérativement savoir, avant de vous positionner, ce que vous attendez (où sont vos objectifs) et quel risque de perte vous êtes prêt à encaisser (votre niveau de stop loss).

Mais cela veut dire également que vous devez savoir si vous jouez un trade de court terme ou que vous vous positionnez pour un investissement de fond de portefeuille. Là aussi, la méthodologie de Gilles a du vous en apprendre beaucoup (avec les différentes Unités de temps qu’il utilise).

Un trade de court terme est une stratégie qui ne doit durer que quelques semaines grand maximum : vous allez jouer un rebond (ou une baisse) ponctuelle. (C’est ce que Mathieu Lebrun joue sur les turbos et CFD par exemple, et ce qui lui a permis de réaliser un gain de 100% hier). Un investissement de long terme vous permet de jouer une plus grande tendance de fond, sectorielle par exemple.

En ayant bien défini cela, vous éviterez de faire durer des opportunités qui ont épuisé leur potentiel… ou bien de vendre des titres trop rapidement alors que leur potentiel de long terme n’est pas du tout épuisé. Ce sont deux erreurs classiques qui réduisent en général le rendement des portefeuilles.

Du coup, vous devez adapter vos plan de trades et les niveaux à ces horizons d’investissement : un trade de court terme aura bien évidemment un stop-loss beaucoup plus rapproché qu’un investissement de plus long terme. Ce qui implique qu’avec des investissements de long terme, vous avez plus de souplesse. Mais par pitié, de laissez pas un trade de court terme devenir une catastrophe de long terme ! Si vous êtes en perte : coupez votre position et passez à autre chose !

Si vous regardez vos dernières pertes, je suis prête à parier que vous n’aviez pas respecté ces trois règles.

Ces trois petits règles qui vous aideront, mentalement, à garder votre sang froid et à acquérir le mental du trader.

Ecrivez-les, collez le post-it sur votre écran et ne les perdez pas de vue pour 2015.

Sur ce, je suis très heureuse de retrouver Jérôme Revillier dans ces lignes. Les plus anciens d’entre vous reconnaitront notre tout premier expert Forex… pour les plus nouveaux d’entre vous, je vous laisse découvrir ce spécialiste de la macro et de devises.

A très bientôt, et bons tardes !

Nathalie Boneil

Mots clé : - -

Nathalie Boneil
Nathalie Boneil
Directrice de la rédaction aux Publications Agora

Nathalie Boneil est Directrice de la rédaction aux Publications Agora. Elle a travaillé dans l’univers de la Bourse plus de 4 ans – mais c’est depuis toute petite que son grand-père lui parle des marchés et de l’investissement. Aujourd’hui, elle travaille avec nos rédacteurs et analystes sur les marchés actions pour qu’ils vous proposent les meilleurs services, les meilleures idées d’investissements, de manière la plus simple et la plus profitable qui soit pour vous.

Son rôle est tout simple : rendre les idées, les méthodes, les stratégies de nos analystes professionnels facilement compréhensibles et directement applicables pour vous. Elle met l’analyse technique à votre portée, vous montre les opportunités, les pièges à éviter, et vous explique les moyens de vous positionner sans vous noyer dans un jargon d’experts.

Laissez un commentaire