Trois règles à suivre pour bien trader en 2015 (2/3)

Rédigé le 6 janvier 2015 par | Apprendre la Bourse Imprimer

Hier, je vous ai expliqué à quel point il était important d’avoir le bon état d’esprit quand vous vous apprêtiez à trader sur les marchés. Et une des règles sur lesquelles vous devez vous appuyer est celle-ci : le prix est seul juge (je vous explique pourquoi ici).

Aujourd’hui, nous allons voir la deuxième règle qui vous aidera à aborder les marchés de la bonne manière.

 2. Ne courrez pas après le papier

Ah… ces émotions qui nous guident encore une fois… ! L’avidité, cette fois…

Il arrive qu’une valeur que vous surveillez depuis quelques temps s’envole d’un coup, prenne 15% ou 20% à l’ouverture ou en séance suite à de bons résultats ou un newsflow positif. Cela arrive souvent sur les petites et moyennes valeurs d’ailleurs.

Eh bien c’est à ce moment que vous pouvez évaluer votre capacité de self-control… alors que tous vos sens vous diront « achète, achète… mais achète viiiiite ! ».

N’écoutez pas ; ne vous écoutez pas. Vous ne devez pas courir après une valeur qui explose et s’envole trop vite : vous ne devez pas courir après le papier, comme on dit (par exemple, le titre passe de 10,00 € à 11,65 € : vous placez un ordre limite à 11,50 €, et puis le titre continue sa progression, donc vous relever votre niveau d’achat à 11,70 €… 11,80 €… 12,00 €… jusqu’à passer un ordre au marché pour être sûr de prendre position… Et là, les ennuis commencent…

Parce qu’acheter une action qui s’envole ainsi a causé bien plus de pertes de trading que vous ne l’imaginez. Mathieu Lebrun, par exemple, joue cette stratégie de breakout mais son expérience d’analyste lui permet de se positionner avant que le titre s’envole. Il vous a plusieurs fois parlé de sa méthode dans ses articles (notamment ici et ici) et quand ça marche, c’est le jackpot : gains à 2 voire 3 chiffres en quelques heures, ce qui veut dire parfois plus de 100%. Si vous n’avez pas les outils pour détecter en amont un titre qui est sur le point d’exploser (configuration graphique, bandes de bollinger), ne jouez pas avec le feu (ou bien suivez les conseils de Mathieu ici).

Vous avez donc compris : soyez sélectif, soyez patient et disciplinez-vous. C’est de cette manière qu’au fur et à mesure vous progresserez et verrez vos performances s’améliorer.

Si jamais une des valeurs que vous surveillez s’envole ainsi, la meilleure des choses que vous ayez à faire est d’attendre un repli. Généralement, le pull back a lieu en quelques séances : cela veut dire que le titre vient rester le niveau de support / résistance qu’il a franchi avec éclat. C’est là votre deuxième chance d’entrer dans le trade.

Voilà pour aujourd’hui ! Je vous dis à demain pour la troisième règle à avoir en tête avant de vous lancer.

Et en attendant, je vous laisse avec Eric Lewin qui n’a pu s’empêcher de s’amuser de l’exercice « boule de cristal » des experts, obligé en début d’année.

Bons trades

 

Mots clé : -

Nathalie Boneil
Nathalie Boneil
Directrice de la rédaction aux Publications Agora

Nathalie Boneil est Directrice de la rédaction aux Publications Agora. Elle a travaillé dans l’univers de la Bourse plus de 4 ans – mais c’est depuis toute petite que son grand-père lui parle des marchés et de l’investissement. Aujourd’hui, elle travaille avec nos rédacteurs et analystes sur les marchés actions pour qu’ils vous proposent les meilleurs services, les meilleures idées d’investissements, de manière la plus simple et la plus profitable qui soit pour vous.

Son rôle est tout simple : rendre les idées, les méthodes, les stratégies de nos analystes professionnels facilement compréhensibles et directement applicables pour vous. Elle met l’analyse technique à votre portée, vous montre les opportunités, les pièges à éviter, et vous explique les moyens de vous positionner sans vous noyer dans un jargon d’experts.

Laissez un commentaire