Trois règles à suivre pour bien trader en 2015 (1/3)

Rédigé le 5 janvier 2015 par | Apprendre la Bourse Imprimer

Cher trader

Tout d’abord : bonne année, évidemment ! Je vous souhaite tout le succès professionnel, personnel que vous attendez… et vous souhaite aussi, cerise sur le gâteau, de réaliser des gains et des trades performants cette année.

Mais… d’après tous nos analystes, cela risque d’être compliqué ! Gilles, ci-dessous, vous explique que le CAC40 est à long terme dans une tendance baissière… Mathieu Lebrun, lui, a décidé de ne jouer que la volatilité de court terme car les marchés sont trop brouillés, Eric Lewin, bien qu’optimiste de nature, pense que le marché parisien aura bien du mal à dépasser les 4500 points (soit à moins de 5% des niveaux actuels) et Philippe Béchade… reste Philippe Béchade : une telle dichotomie entre les algorithmes et le fonda le rend non seulement furieux, mais surtout l’oblige à la plus grande méfiance – mais il vous en reparlera cette semaine.

Quoi qu’il en soit, nous ferons évidemment en sorte de vous guider au mieux, de vous donner des pistes, des idées de trades, de vous montrer les niveaux à surveiller et de vous parler des valeurs, des entreprises prometteuses qui pourront, elles, tirer leur épingle du jeu et enrichir l’investisseur qui sera positionné.

Pour démarrer cette année, et avant de rentrer dans le vif du sujet, je voulais faire un point pédagogique sur les dangers et les erreurs que fait souvent le trader débutant.

Car si vous nous lisez, c’est que vous voulez gagner de l’argent sur les marchés. Parfait. Mais avant de mettre un euro sur une action, vous devez absolument comprendre ceci : le marché ne se souciera pas de vous. Il lui importe peu de savoir si vous placez une grosse part de vos économies sur les marchés (ce que nous vous déconseillons, évidemment), si vous avez des années d’expérience ou si vous débutez, si vous investissez à partir d’analyses fondamentales ou techniques. Il ne se pliera pas à vos désirs, il ne vous attendra pas. En 5 mots : LE MARCHE A TOUJOURS RAISON – même si « rationnellement », il fait n’importe quoi.

Vous voyez l’idée ?

Donc une première chose : pour commencer, vous devez absolument adopter cette même attitude d’indifférence et d’objectivité. Abandonnez vos croyances, vos « le marché devrait faire cela » (non, le marché ne « doit » rien faire du tout ; il « fait »). Laissez de côté vos émotions, vos succès comme vos échecs. Vous devez absolument avoir l’état d’esprit du trader. Déjà, cela vous permettra de trader sans que cela vous affecte personnellement. 

Vous serez détaché de vos prises de position et ne prendrez pas vos pertes pour un échec personnel (ne dites jamais « je suis mauvais ! ») ou vous ne vous prendrez pas pour le nouveau Soros (« je suis le meilleur, j’ai réussi à sentir ce retournement pile poile sur les tops » !), ce qui est tout aussi dangereux. Pour vous y aider, Gilles a par exemple mis en place toute une série de Webinaires qui vous aidera non seulement à voir les bons outils, mais aussi à rationnaliser vos trades pour avoir le bon état d’esprit. Si vous voulez vous lancer sérieusement, je ne peux que vous conseiller de les consulter. 

Vraiment, avoir cet état d’esprit de trader vous permettra de savoir quand couper vos pertes, de manière neutre, objective, et quand prendre vos gains, sans vous poser de questions existentielles. Cela vous permettra de protéger votre portefeuille, de ne pas vous engager dans des trades « affectifs » (« j’aime bien cette valeur, je vais la conserver… »).

Donc pour commencer avec ces bonnes résolutions, je vous propose de suivre ces trois règles de trading simplissimes. Peu importe que vous ne tradiez qu’une fois par semaine, par mois ou que vous soyez scotché à vos écrans. Suivez ces règles et vous verrez la différence.

1. Le prix est le seul juge

Le prix d’une action vous dit tout, tout ce que vous avez besoin de savoir des marchés. Les news financières, les rumeurs, les paroles de gurus… ne font que du bruit.

Tenez vous en aux faits. Rien qu’aux faits. Or sur les marchés, les faits, ce sont les prix.

Si vous vous éloignez de l’analyse des prix en premier lieu, le marché vous le fera payer et cela vous coûtera de l’argent. Les prix vous donnent des signaux, des indications et ne sont que le reflet de ce que veut le marché. Ne vous dites pas que le marché va finir par corriger parce que les prix sont trop hauts. Ca, c’est une croyance. Ce n’est pas forcément ce que vous dit l’analyse objective des prix.

SI vous êtes en perte et que le cours de votre titre est au plus bas, ne vous dites pas qu’il ne pourra que remonter. Ca aussi, c’est une croyance. Ne vous accrochez pas à cette croyance pour justifier votre perte. Le marché a toujours raison, et vous, vous perdez de l’argent : ça, ce sont les faits.

9 fois sur 10, le besoin que l’investisseur amateur a d’avoir « raison » lui fait perdre de l’argent. Les prix sont les seuls juges. Et Gilles, par exemple, vous donne les moyens d’analyser ces prix. 

Vous vous êtes trompé ? Passez à autre chose. Il y a d’autres opportunités. Dites-vous bien qu’il est infiniment plus intelligent de reconnaitre que vous vous êtes trompé dans votre trade et de prendre une petite perte que de persister et de vous retrouver avec une perte difficile à récupérer.

Première bonne résolution acquise ? Très bien.

Nous verrons les deux autres règles dès demain.

Bon trades !


Mots clé : - -

Nathalie Boneil
Nathalie Boneil
Directrice de la rédaction aux Publications Agora

Nathalie Boneil est Directrice de la rédaction aux Publications Agora. Elle a travaillé dans l’univers de la Bourse plus de 4 ans – mais c’est depuis toute petite que son grand-père lui parle des marchés et de l’investissement. Aujourd’hui, elle travaille avec nos rédacteurs et analystes sur les marchés actions pour qu’ils vous proposent les meilleurs services, les meilleures idées d’investissements, de manière la plus simple et la plus profitable qui soit pour vous.

Son rôle est tout simple : rendre les idées, les méthodes, les stratégies de nos analystes professionnels facilement compréhensibles et directement applicables pour vous. Elle met l’analyse technique à votre portée, vous montre les opportunités, les pièges à éviter, et vous explique les moyens de vous positionner sans vous noyer dans un jargon d’experts.

Laissez un commentaire