Trois chiffres US entérinent la récession aux US : les bourses capitulent

Rédigé le 18 janvier 2016 par | Matières Premières, Toutes les analyses Imprimer

L’indice synthétique d’activité industrielle dans la région de New York connait un décrochage historique de -6,2 vers -19,4. C’est le pire score observé depuis avril 2009. Pour l’anecdote, Wall Street s’attendait à une légère remontée de -6 vers -4,5.

Mais il y a encore plus troublant : les ventes de détail ont reculé de -0,1% en décembre, alors que des cohortes de gérants et d’économistes viennent marteler de façon quasi unanime depuis des mois que la croissance américaine revient, portée par le consommateur, ce grand bénéficiaire de la baisse du pétrole ! Hors carburants et énergie, les ventes de détail ressortent flat, ce qui signifie que le pétrole n’a en réalité qu’un impact très marginal sur le niveau de consommation global.

Enfin, hors pétrole, les prix à la production ressortent à +0,2% en rythme annuel, mais à -0,1% en donnée brute.

Conséquence immédiate, le CAC40 décroche sous les 4.200, le pétrole sous 29,5 $… et Wall Street devrait enfoncer ses planchers annuels dès l’ouverture.

Dans quel état allons nous retrouver les marchés lundi ?

La fuite éperdue vers la sécurité provoque une chute du rendement des T-Bonds de -10 points de base, sous les 2,00%, à 1,0995%.

Mots clé : - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire