Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Les Trimestrielles vont-elle déclencher la consolidation ?

Rédigé le 9 janvier 2017 par | Big caps, Biotechs et Medtechs, Cac 40 Imprimer

En fin de semaine dernière, les marchés ont digéré la parution des chiffres de l’emploi US du mois décembre. Ils se sont révélés mitigés avec un taux de chômage conforme aux attentes (légèrement remonté à 4,7%) mais des créations de postes qui ont manqué le consensus (156 000 contre 175 000 attendu en moyenne par les économistes). La révision à la hausse des chiffres du mois de novembre (à 204 000 contre 178 000 créations de poste annoncées initialement) a toutefois contrebalancé cette déception. D’autant que le mois dernier, la hausse des salaires horaires est restée bien orientée.

En conséquence, la tendance est restée favorable sur les indices. Le Nasdaq 100 a aligné une quatrième séance de hausse d’affilée au-dessus des 5000 points tandis que le S&P 500 clôturait sur un nouveau plus haut, proche des 2280 points. Le cap psychologique rond des 20 000 points sur le Dow Jones Industrial ne devrait désormais être qu’une simple formalité. Ceci dit, attention à ces niveaux : comme Gilles Leclerc vous l’indique dans un article, ces objectifs de très long terme pourrait bien mettre un frein à la tendance haussière et initier une consolidation.

Les trimestrielles en seront-elles le catalyseur ?

Nous entrons en effet dans la saison des publications du T4 à Wall Street. Avec notamment les premières banques américaines, comme JP Morgan (US46625H1005) ou Bank of America (US0605051046) qui publieront leurs comptes en fin de semaine.

Plus largement les analyses attendent un PE de 17 fois les bénéfices sur le S&P500 et une hausse moyenne de 6,1% des bénéfices au quatrième trimestre 2016 (Thomson Reuters). L’enjeu sera de taille pour « surprendre favorablement ». Donc en cas de déception, et alors que les indices sont quasiment sur des résistances très forte… il faudra réagir vite pour couvrir vos positions ou prendre des bénéfices (pour savoir comment gérer vos actions, chaque jour, je peux vous guider.

Aujourd’hui, on attend également le taux de chômage en zone euro en novembre ainsi que les chiffres de la production industrielle de novembre en Allemagne.

Au niveau corporate :

Du côté des changements de recommandations de brokers :

Le CAC40 commence à faiblir

Après une ouverture au-dessus des 4900 points, la consolidation gagne du terrain sur le CAC qui retombe sous ce niveau.

IL faudra faire attention à la rupture du support horizontal des 4870 points car les dégagements pourraient accélérer jusqu’aux 4850 / 4820 points (zone basse de l’ancien range horizontal).

CAC40

A l’inverse, un rebond au-dessus des plus hauts de ce matin permettrait d’envisager, en franchissement des 4930 points (mèche haute laissée mardi dernier –cf flèche rouge sur le graphique), une hausse vers les 4955 points.

Mots clé : - - - - - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire