Travailler plus pour gagner… moins ?

Rédigé le 30 mars 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

C’est un grand classique des persifleurs politiques : « la droite en rêvait, la gauche l’a fait »… sauf que cette fois, même la droite n’osait pas rêver de voir un gouvernement socialiste se laisser convaincre par la mouvance Valls/Macron/Medef d’entamer un cycle de réduction du salaire sur un fond de hausse des heures effectuées.

Pour résumer : « travailler plus pour gagner moins ».

C’est le deal qui a été proposé il y a 3 ans en Espagne pour relancer, avec un succès très discutable, l’emploi dans un pays où le chômage réel flirte avec les 30% (et ne diminue jamais deux mois de rang, preuve que les bas salaires ne relancent pas la croissance).

En France « le travailler plus pour gagner moins » serait proposé en l’échange du maintien de l’emploi… Mais l’expérience démontre que la plupart des entreprises qui commencent à réduire les salaires et les cadences en promettant de ne pas licencier finissent par faire faillite : c’est du « perdant/perdant » pour les syndicats et les salariés.

Mots clé : - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire