Traders : coachez-vous avant de prendre position !

Rédigé le 15 mai 2008 par | Autres indices Imprimer

Même pour les meilleurs d’entre vous, l’expérience vous a montré qu’il n’était pas toujours facile d’avoir tout le temps raison sur le marché. Même quand on fait une bonne analyse de la configuration graphique ou fondamentale du sous-jacent sur lequel on veut intervenir, on n’est pas certain de faire un bon trade et de gagner de l’argent.

Ayez confiance en vous Pour réussir, faire une bonne analyse du marché ou du sous-jacent et posséder une méthode rigoureuse est important bien sûr. Mais cela n’est pas suffisant si vous n’avez pas confiance en vous, en votre stratégie – ou les deux en même temps.

Sans la confiance, maintenir une position n’est pas chose facile. Vous ne serez pas certain de rencontrer le succès que vous escomptez à la moindre hésitation des cours. Si votre capital de confiance ne s’améliore pas au fil de vos trades, donc de votre expérience, changez d’activité. Votre compte bancaire s’en portera beaucoup mieux.

Comment alors renforcer votre confiance ? Suivez ce programme.

Distinguez les deux étapes de votre intervention Une opération de trading se termine réellement lorsque le gain ou la perte est définitivement inscrit sur votre compte. Mais avant, votre opération de trading peut s’analyser en deux étapes : celle qui précède l’intervention et celle qui suit votre intervention.

La première étape : la préparation de votre intervention Cette étape, vous devez la consacrer à l’analyse du sous-jacent (graphique ou fondamentale). Déterminez le niveau de prix d’intervention, fixez votre stop et votre objectif de gain.

Mais vous devez également connaître la taille de votre position. Plus cette dernière sera importante, plus la pression et votre stress seront élevés au moindre mouvement des cours. C’est une étape importante qu’il ne faut pas négliger. Respectez-la rigoureusement, car le succès ou l’échec de votre opération dépendra en grande partie d’elle.

Le perfectionnement de cette première étape, suite aux leçons que vous tireriez de vos opérations, sera une première manière de renforcer votre confiance dans le temps. Que vos trades soient bons ou mauvais, apprenez, analysez vos échecs comme vos succès. Cela vous évitera de répéter les mêmes erreurs.

– La seconde étape : l’intervention Une fois votre stratégie est arrêtée, il vous faudra passer à la seconde étape. Cette seconde étape est loin d’être une simple formalité car, une fois votre position ouverte, le danger vous guettera à tout moment. Tant que votre position ne sera pas clôturée, ne relâchez pas votre rigueur. Durant la gestion de votre position, vous serez confronté à une nouvelle dimension du trading : l’impact psychologique du marché, le stress, le doute, voire la peur. Mais le pire, c’est la paralysie face à un stress trop important.

Le temps, la pratique et la discipline seront vos alliés Si le travail de la première étape a été bien fait, vous devriez être beaucoup plus à l’aise pour initier et gérer votre position. Ensuite, si le marché vous donne raison, restez confiant tant qu’il sera orienté dans le sens de votre stratégie. Prenez vos gains si votre objectif est atteint, ou avant si les cours repartent dans l’autre sens. Si vous gérez plusieurs positions, vendez les positions qui sont perdantes et gardez celles qui sont gagnantes.

Ces principes semblent simples à dire ou à écrire, mais dans la réalité, ils demandent un travail constant, rigoureux et un perfectionnement par la pratique. Si vous comprenez vos erreurs mais que vous continuer à les faire quand même, c’est sur vous qu’il faut faire le travail ! En attendant, vous payerez directement au marché votre apprentissage.

Pour finir, regardons ce que nous dit le secteur « Pétrole-Gaz »

Avec un baril de pétrole qui a progressé de près de 25% depuis le début du printemps, et qui s’échange au-dessus des 120 dollars depuis plus d’une semaine, les valeurs de l’énergie ont elles aussi bien progressé.

A la lecture du graphique du secteur « Pétrole-Gaz », le retournement en « Double Bottom » et le franchissement de la ligne de cou au mois d’avril laisse augurer une poursuite de la hausse vers les 478,50 pts, et vers les 512 pts une extension.

Certaines valeurs françaises du secteur offrent encore de belles opportunités pour jouer une poursuite du mouvement d’ici le début de l’été. Parmi les valeurs françaises de ce secteur, je retiendrais les deux suivantes pour un achat sur repli : – le titre Bourbon conserve encore un potentiel de progression de près de 10%, avec une cible à 49 euros ; – Le titre Total devrait pourvoir rejoindre les 59 euros, soit un potentiel de hausse de 9 à 10%.

Entraînez-vous sur ces deux trades par exemple, ou sur l’indice du secteur en appliquant bien la méthode que je viens de vous donner. Coachez-vous, et respectez les points que je vous ai donnés !

A très bientôt,

Mathieu Lebrun

Mots clé : - - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire