GOOGLE : réalité virtuelle augmentée

Rédigé le 22 juillet 2014 par | Actions, Big caps, Indices, sociétés et marchés Imprimer

En fin de semaine dernière GOOGLE (GOOGL) a annoncé ses résultats du deuxième trimestre. Je vous en livre un bref résumé :

Conclusion : les marges de GOOGLE s’effritent (CA en hausse de 22% mais bénéfice par action en baisse). Et, à mon sens, cette pression sur les marges ne fait que commencer car elle est due principalement à la montée en puissance de l’Internet mobile – secteur où le prix moyen du « clic » est inférieur à celui du PC.

Le prix moyen payé par un annonceur à GOOGLE quand un internaute clique sur une publicité a d’ailleurs reculé de 6% au deuxième trimestre. Il avait déjà reculé de 9% au premier trimestre… Une très mauvaise nouvelle en ce qui concerne les perspectives de GOOGLE car la montée en puissance de l’Internet mobile n’est pas prête d’être remise en cause et l’érosion des marges devrait donc se poursuivre.

140722_GOOGLAlors je chausse mes lunettes à réalité virtuelle augmentée (des « Google Glass », gadget obligatoire permettant de « comprendre » les mouvements des prix orchestrés sur le Nasdaq) et regarde froidement ce que racontent les prix :

Que faire sur l’action ?

En cas de validation du signal du SMI dans la zone du double top potentiel, le moment sera propice pour vendre GOOGLE à découvert. Dès lors, on peut se fixer un premier objectif à 562 dollars (soit un retour sur la MM20) avec potentiel de 8% environ. Si cet objectif est atteint, prise de bénéfices sur 1/3 de la ligne et sécurisation du trade en ramenant le stop au niveau du point d’entrée.

L’idée est de jouer un retour sur la zone des 510 dollars (segment vert), soit un potentiel de plus de 15%. A ce stade, il sera possible de procéder à une deuxième prise de bénéfices sur 1/3 de position ou, au choix, de la déboucler totalement – ce sera selon la dynamique que montreront les prix lors de la consolidation.

Si le signal est validé et le trade enclenché, alors je ne manquerais pas d’en assurer le suivi pour arbitrer la position, notamment si les prix reviennent sur le support des 510 dollars. Car l’objectif final serait un retour sur 420/430 dollars (rectangle vert horizontal). Mais nous n’en sommes pas encore là.

Mots clé : -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire