Tout monte, sauf la crainte que rien ne monte plus… Champagne !

Rédigé le 21 septembre 2018 par | Analyses indices, Indices, sociétés et marchés, Matières Premières, Pétrole, US Imprimer

Difficile de ne pas être intrigué par le parfait parallélisme entre la courbe de rendement du « 10 ans » américain (passé de 2,81 à 3,095%) et celle du Dow Jones (passé de 25 162 points le 15 août à 26 762 points ce 21/09), soit une hausse funiculaire de 6,4%, pour un gain trimestriel de 9,5%)… et que dire de la dixième hausse consécutive de l’Euro Stoxx 50, plus longue série gagnante depuis 1997 ?

Les courbes du taux du 10 ans américain et celui du Dow Jones sont parties à la hausse depuis le 15 août

Cliquez sur le graphique pour l’afficher en grand

Comme en parallèle on voit le prix des matières premières (cuivre, nickel, aluminium…) et du pétrole progresser, on pourrait affirmer que tout monte, faisant le bonheur de tout le monde, dans ce qui ressemble au meilleur des mondes.

Cuivre, nickel, aluminium, pétrole... toutes les matières premières augmentent !

Cliquez sur le graphique pour l’afficher en grand

Sauf que hausse des taux et hausse des actions se révèle souvent antinomique.

Mais pas dans le cas où la baisse des marchés obligataires alimente celui des actions.

De l’obligataire vers le marché actions

Généralement, les opérateurs se détournent des bons du Trésor quand ils retrouvent de « l’appétit pour le risque » (après s’en être protégé via des OAT, des Bunds, des T-Bonds) et que les actions ont trop baissé.

Mais pas cette fois, l’appétit pour le risque était déjà à son paroxysme, et la rotation sectorielle au profit des actions signifie que les opérateurs veulent prendre encore plus de risques.

Cette hypothèse qui donne le vertige est pleinement corroborée par un VIX (le baromètre de l’aversion au risque) qui retombe sous les 11,80, tout proche de ses planchers historiques.

VIX

Cliquez sur le graphique pour l’afficher en grand

Une accalmie sur les marchés actions ? Quand les bonnes nouvelles n’en sont plus…

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Mots clé : - - -

Laissez un commentaire