Toussaint Roze : « Il est clair que nous allons rester indépendants »

Rédigé le 22 avril 2013 par | Interviews, Mid et Small Caps Imprimer

Toussaint Roze PDG de NotreFamilleJ’ai dernièrement rencontré Toussaint Roze, le P-DG de NotreFamille.com (FR0010221069), pour ma lettre d’infos et d’investissement Mes Valeurs de croissance. Je vous livre ici l’échange que nous avons eu.

A 37 ans, Toussaint Roze est à la tête de NotreFamille.com. Cette société, cotée sur Alternext, est sans doute peu connue des investisseurs dans la mesure où sa capitalisation boursière n’est que de 7 millions d’euros. Pourtant, avec ses trois sites – Cadeaux.com, Notrefamille.com et Genealogie.com – le groupe se présente comme le premier portail francophone dédié à la famille. Ses revenus reposent sur trois socles : le e-commerce, les revenus publicitaires classiques et la généalogie. A ce sujet, notons que NotreFamille.com a signé, en novembre dernier, un accord de licence avec le département du Rhône offrant ainsi à ses abonnés l’accès à la quasi-totalité de l’état civil départemental. Retour sur le parcours d’un homme qui a cru très jeune au succès de l’Internet.

EL : Quel a été votre parcours avant la création de NotreFamille.com ? TR : Dès l’adolescence, j’étais passionné de généalogie et d’informatique. C’est ainsi que j’ai développé, alors que j’étais encore au lycée, le premier logiciel de généalogie pour Windows. Largement diffusé par la presse informatique, il a été rapidement adopté par plus de 10 000 utilisateurs. NotreFamille.com a été la suite logique de cette expérience. L’idée était de permettre à mes utilisateurs de partager, sur Internet, leur arbre généalogique avec tous les membres de leur famille, leur offrant ainsi la possibilité de croiser leurs travaux et de mutualiser leurs recherches.

EL : Pouvez-vous revenir sur la création de NotreFamille.com ? TR : J’ai suivi une formation d’ingénieur au Cnam et, dans ce cadre, j’ai réalisé mon apprentissage chez Schneider Electric. Durant 5 ans, j’ai travaillé sur différents sites du groupe avant de passer ma dernière année, aux Etats-Unis, à travailler sur un sujet de supervision de réseau électrique par Internet. C’est là-bas que, très tôt, j’ai pu constater les immenses perspectives de développement du web. A mon retour en France, l’euphorie autour d’Internet battait son plein. Dès lors, toutes les conditions étaient réunies pour innover, j’ai donc décidé de créer NotreFamille.com. Aujourd’hui, malgré une période riche en turbulences, nous sommes fiers d’avoir su développer un modèle unique qui nous a permis de surmonter l’éclatement de la bulle Internet. Créée en 2000, notre société fait d’ailleurs partie des rares rescapées de la purge qui s’en est suivie.

EL : Êtes-vous satisfait d’être en Bourse ? TR : Notre entrée en Bourse date de mars 2007, le cours d’introduction retenu était de 11,90 euros. A l’époque, le taux de souscription s’est monté à 36,3%, ce qui veut dire que nous n’avons pas pu servir tout le monde en totalité. 6 ans après, nous réalisons plus de 12 millions d’euros de CA – contre 6,8 millions d’euros en 2007. Aujourd’hui, notre cours de Bourse se traîne autour des 4 euros. A mes yeux, les valorisations sont largement discutables, surtout quand on les compare à celles du private equity… Nous sommes malgré tout persuadés, qu’à terme, le cours reflètera mieux nos résultats. Aujourd’hui, nous sommes dans une phase de rachat de nos propres titres. Bien que nous soyons à l’écoute de ceux qui nous font confiance (nos actionnaires), notre priorité reste axée sur le business et son développement à moyen terme. Or, dans ce but, nous souhaitons pouvoir décider librement de notre stratégie sans avoir les yeux en permanence rivés sur notre cours de Bourse.

EL : Pensez-vous rester indépendant dans les années qui viennent ? TR : Notre modèle économique est aujourd’hui atypique, ce qui fait sa force dans la conjoncture actuelle. Nous générons des revenus récurrents d’abonnements avec Genealogie.com, du CA d’e-commerce avec Cadeaux.com et des revenus publicitaires avec Notrefamille.com. Grâce à l’ensemble des projets prometteurs que nous développons, et aux niveaux de valorisation actuels, il est clair que nous allons rester indépendants !

Ndlr : retrouvez le décryptage d’Eric Lewin sur NotreFamille.com ainsi que ses analyses complètes de valeurs, et ses recommandations boursières sur Mes Valeurs de Croissance.

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire