Total : le piège des cotations en pré-ouverture du CAC40

Rédigé le 14 octobre 2015 par | Algos, Analyses indices, Apprendre la Bourse, Big caps, Cac 40, Indices, sociétés et marchés Imprimer

 

C’était Mercredi dernier. 8H40 le matin. Dans le fuseau horaire de ceux d’entre nous qui pratiquent le trading, cela veut dire 20 minutes avant l’ouverture du CAC.

Mes plans de trade pour la journée sont prêts. J’attends tranquillement le début des cotations en sirotant ma troisième tasse de café. La routine quoi.

Quand le téléphone sonne. C’est mon ami, Alain, qui m’appelle : « Gilles, qu’est ce qui se passe sur Total ? On va ouvrir en baisse de 5% ?!!! Je ne comprends pas. Le pétrole continue de monter. Les indices U.S ont bien clôturé hier soir. Je t’avais suivi sur ton plan de trade de Total. On est à un pouillième près de l’objectif de sortie mais là -5% en pré-ouverture ça sent le cramé non ? Qu’est ce l’on fait ? Je passe un ordre de vente au prix du marché ? »

En baisse de 5% ?!

Ah oui. Effectivement. Ou tout du moins… si l’on s’en réfère aux cours de pré-ouverture du titre.

Ayant l’habitude de ce genre de coup fourré, je commence à faire des captures d’écran pour garder une trace de ce genre « d’expérience », si l’on peut dire, et vous en parler.

Donc, effectivement, à 8h46, Total (FR0000120271) sombre de -5% en pré-ouverture. C’est moche.

cours de total en pré-ouverture

Ma réponse à Alain fut immédiate et, en substance, la suivante : « Ne t’inquiète pas. Les cotations en pré-ouverture c’est du grand n’importe quoi ! C’est une histoire d’algos. Je te parie que Total va taper notre objectif et terminer la journée dans le vert. Don’t worry ».

Pour être plus précis, les algorithmes de trading manipulent gentiment les prix des actions du CAC en pré-ouverture – enfin, en séance aussi, mais passons. Donc, ils manipulent surtout les valeurs qui pèsent le plus lourd dans l’indice (comme par exemple Total) afin de permettre au CAC de s’aligner sur le niveau des Futures (FCE CAC). De l’arbitrage qu’ils appellent ça…

Hé oui.

Les marchés dérivés, et ici le « Future CAC », c’est le marché des professionnels. De ceux que l’on appelle les « grosses mains », de ceux qui font le marché.

Donc ces grosses mains investissent majoritairement sur les Futures : « c’est là qu’est le pognon, c’est là que ça se joue », si vous me permettez l’expression.

Certaines des grosses mains connaissent à peine le fondamental des actions, ou du moins, s’en contrefichent. Pour elles, le fond n’a aucune importance. Elles prennent position sur les Futures (FCE) ou via des trackers et ensuite, c’est aux algos de tripatouiller les valeurs du CAC pour que l’indice CAC s’aligne sur le Future.

Bref. A cet instant, les Futures CAC sont en hausse. Et effectivement, quelques minutes plus tard, Total renait de ses cendres (miracle à 8H54)

total en préouverture

Quelques minutes plus tard, les Futures continuent toujours de booster à la hausse. Alors il faut faire monter les grosses valeurs du CAC n’est ce pas ?

Donc Total, quelques secondes avant l’ouverture (il est maintenant 8H59) vient de réussir un « come back » exceptionnel et repasse… dans le vert.

cours total open

Et puisque l’ouverture est positive, au bout de moins de 10 mn, Total est en hausse de plus de 2%.

cours total ouverture de séance

Incroyable, non, qu’un poids lourd comme Total, qui est la deuxième plus grosse capitalisation du CAC et qui pèse pratiquement 9% de l’indice puisse se faire trimbaler comme ça ?!

Alors, je vous rassure, il n’y a eu aucune nouvelle fondamentale qui soit tombée entre 8H45 et 9H09 et qui explique une telle variation.

Tous ces mouvements sont simplement dus aux pressions des algorithmes qui ont la puissance d’équilibrer le CAC dans le sens qui leur convient. Et donc de faire bouger à leur guise les actions qui le composent. Et c’est particulièrement visible pendant la pré- ouverture des marchés.

Ce cas est donc loin d’être exceptionnel, sachez-le.

Au final, Total a effectivement touché notre objectif de hausse de 45 € : une quinzaine de pourcents, dividendes inclus !

évolution cours graphique total

 

Mots clé : - - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

2 commentaires pour “Total : le piège des cotations en pré-ouverture du CAC40”

  1. Bonjour ,

    peut on écrire manipulation des cours , ajustement ? après la lecture de votre travail de réflexion qui est une réalité quotidienne et elle se vérifie pas seulement avec le CAC40 , sur le DOW JONES c’est également flagrant en clôture ou a 3 ou 2 minutes de 22h00 les algos font un travail d’ajustement parfois de 100 pts sans que personne ne bronche .
    nous sommes nombreux a trader , mais il me semble que l’ère informatique ira encore plus loin avec les algorithmes et que les dindons seront toujours les débutants ou traders sans discipline .
    pour trader il faut un permis de trader comme le permis de conduire c’est à dire connaitre les règles de trading .
    gagner de l’argent en trading c’est très très difficile sans rigueur !

  2. Bonjour
    Nous sommes bien d’accord avec vous ! et c’est la raison pour laquelle nos équipes sont constitués de professionnels de marchés qui, eux, ont développé des stratégies éprouvées et pertinentes qui permettent de gagner de l’argent… malgré les algos et la manipulation des indices
    cdt,

Laissez un commentaire