Total : il faut arriver à franchir les 46 euros

Rédigé le 2 octobre 2009 par | Big caps Imprimer

La configuration graphique de TOTAL montre que le groupe est aujourd’hui à la croisée des chemins. Pris depuis un an dans une zone de congestion triangulaire, le titre va bientôt s’en échapper. Il est donc grand temps de se pencher sur l’analyse technique afin d’anticiper ce prochain trade.

Auparavant, un constat simple, et peut-être un indice quant à cette sortie de triangle. Le groupe pétrolier Total représente 13% de l’indice à lui tout seul. Si je regarde les statistiques de ces trois derniers mois glissants, je constate que le titre occupe, derrière Carrefour, la seconde moins bonne performance de l’indice avec un résultat maigre, à +3,46% (quand le Cac, lui, prenait environ 20%). Ce décalage par rapport à l’indice peut déjà nous orienter sur un rebond de TOTAL, afin que le titre comble son retard — même s’il reste, logiquement, corrélé aux cours du pétrole.

Mais voyons si l’analyse technique va également dans ce sens.

Graphique de Total

L’étau se resserre…Depuis un an donc, le titre est coincé dans une zone de congestion triangulaire dans laquelle il ne cesse de péricliter. Or aujourd’hui, le triangle se réduit et l’étau se resserre sur les cours du géant pétrolier. C’est une fourchette comprise entre le support à 37 euros et la résistance à 42,50 euros qui va déterminer la tendance de plus long terme que les cours vont être amenés à prendre.

– Le premier de ces deux niveaux correspond à la zone de support constituée par la base ascendante du triangle.

– Le second niveau correspond, lui, à la base horizontale supérieure du même triangle, niveau qui a par ailleurs déjà contenu les pressions acheteuses à de nombreuses reprises depuis le début de l’année 2009.

Certes, j’aurais pu attendre l’une des deux confirmations avant de faire mon analyse, mais à quoi servirait ma discipline si ce n’est pour essayer d’anticiper ?

Aussi, c’est une sortie haussière que je décide de jouer, quand bien même je le fais avec précaution… voyez plutôt.

◊ Il faudra franchir la résistance majeure des 46 euros avant d’aller plus hautGraphiquement parlant, le cours de l’action Total offre une zone de support/résistance assez remarquable. En effet, il s’agit là d’un très fort overlap, qui remonte maintenant au sommet de septembre 2000. A cette période, dans la mouvance d’ailleurs d’un retournement de marché général suite à l’explosion de la bulle Internet, les cours se sont nettement retournés, trouvant jusqu’en mars 2002 un fort seuil de résistance sur ces 46 euros.

Par la suite, et en dépit du rebond de septembre 2001, les cours ont vu un plus bas en mars 2003, là encore à l’image des marchés européens en général. Puis, la forte reprise qui s’en est suivie a permis au cours, après plusieurs tentative cependant, de s’affranchir de cette fameuse zone des 46 euros.

Après ça, ledit niveau a parfaitement joué son rôle de soutien en overlap, puisque les cours sont alors venus s’appuyer sur ce palier en juin 2006 puis, après le top de juillet 2007, à plusieurs reprises en mars 2008, période qui a donné lieu à un nouveau rebond.

Enfin, dernière étape (pour l’instant) de ces tests récurrents du seuil des 46 euros, après la tentative de reprise qui a échoué vers les 57 euros, les cours ont à nouveau chuté pour venir cette fois nettement enfoncer ce niveau important.

C’est donc désormais à nouveau le rôle de forte résistance qui sera joué par les 46 euros pour les cours de l’action du géant pétrolier… Il faut donc que le titre sorte du triangle par le haut et réussisse à s’affranchir de cette résistance pour pouvoir jouer pleinement la hausse.

Nous sommes donc en plein test, surtout que les indicateurs reflètent également cette situation en étau incertaine :

– ma moyenne mobile fétiche à 21 périodes est entre deux eaux, et les cours hésitent entre rester au -dessus ou en dessous de cette frontière technique ;

– en parallèle, le RSI, bien qu’orienté à la hausse, vient se heurter à la borne supérieur de son canal descendant en place depuis septembre 2005, en même temps d’ailleurs qu’à sa zone de neutralité à 50%, ne laissant rien présager de très clair non plus.

Jouez la hausseAinsi, sans écarter encore un peu d’hésitation à très court terme et tant que le niveau clé précité des 37 euros n’est pas nettement enfoncé, je joue une sortie haussière de la zone de congestion triangulaire avec, après le test de la fameuse zone des 46 euros, un nouvel élan qui devrait mener les cours jusqu’au prochain palier de forte résistance situé sur les 57 euros. En effet, ce niveau avait déjà pu jouer son rôle de résistance à de très nombreuses reprises, comme vous pouvez le voir sur mon graphique.

Cependant, attention au passage sous les 37 euros. Nous irions dans ce cas tester la forte zone de support située vers les 31,50 euros (niveau qui avait joué le rôle de point bas en septembre 2001 puis septembre 2008). Il faudra alors craindre une reprise de la tendance baissière de plus long terme.

Si vous voulez jouer une stratégie sur les turbos, vous devrez donc surveiller :

– la sortie de triangle : si les cours sortent par le haut, positionnez-vous sur un turbo call à ce moment ;

– le test et le dépassement des 46 euros. Surveillez bien votre call. Si le titre ne parvient pas à franchir cette résistance, coupez votre position.

Mots clé : - - -

marc-dagher
marc-dagher

Laissez un commentaire