Tokyo touché de plein fouet par une torpille statistique chinoise

Rédigé le 1 septembre 2015 par | Autres indices, Toutes les analyses Imprimer

Tokyo a su résister avec stoïcisme à une série de statistiques japonaises calamiteuses depuis jeudi dernier, une litanie de chiffres démontrant jour après jour l’échec des « abenomics » sur toute la ligne.

Mais l’investisseur nippon sait rester zen face à l’adversité, il encaisse les déceptions sans grimacer, Tokyo en a vu d’autres !

Et puis, soudain, le Nikkei qui a encaissé sans broncher une série d’uppercuts, se casse en deux sur un crochets au foie : il tombe à genoux de -3,85% à 18 165 Pts, la pire entame de mois de septembre depuis 2001.

Le Nikkei dévisse suite à la publication de mauvais chiffres… en provenance de Chine : le PMI manufacturier chinois décroche sous le seuil hautement symbolique et technique des 50, à 49,7, et comme il n’y a rien à quoi se raccrocher, le PMI des « services » chute également de 0,5 point, de 53,9 vers 53,4.

Pour ne rien arranger, les exportations chinoises ont plongé de -8,3% en juillet (en rythme annualisé) et de -1% depuis le 1er janvier… mais ce qui est plus inquiétant pour le Japon, c’est la chute de -8,1% des importations.

Mots clé :

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire