THEOLIA : prêt pour un nouveau départ ?

Rédigé le 17 juin 2014 par | Actions, Indices, sociétés et marchés Imprimer

THEOLIADepuis 2006, Theolia (FR0011284991) a connu une véritable descente aux enfers boursière. Elle cotait alors 60 euros. Pour employer une expression un peu rapide, elle est actuellement « au fond du trou ». Mais justement… peut-être est-ce le moment idéal pour s’y intéresser.

D’un point de vue fondamental, le tableau est noir. Et ce, même si l’entreprise vient d’annoncer une progression de plus de 40% de son chiffre d’affaires au premier trimestre 2014. Une première éclaircie ?

D’un point de vue graphique, le titre est finalement sorti de sa dynamique baissière en cassant la résistance qui tenait les cours à la baisse depuis 2010 (segment violet).

Depuis, les prix « latéralisent » et un support graphique apparaît maintenant vers 1,1/1,15 euro.

Chose intéressante, depuis le contact avec ce support, le marché accumule doucement des positions acheteuses – phénomène mis en évidence par les deux divergences haussières constatées sur les volumes (segments vert et rouge sur OBVD).

Dans le même temps, la volatilité des prix régresse fortement et il est donc tout à fait probable que l’action prépare une impulsion forte et rapide à court terme.

Compte tenu de la formation du support graphique et du phénomène d’accumulation qui s’est mis en place, je passe à l’achat aux cours actuels pour 1/3 de position qui sera complétée en cas de cassure de la résistance de court terme (segment rouge) qui transite actuellement vers 1,32 euro.

Attention toutefois, cher lecteur. Il vaut mieux ne prendre qu’1/3 de position car la valeur est à la fois très nerveuse et très peu liquide. Par ailleurs, un stop devrait être placé vers 1,18 euro, ce qui représente un risque de plus de 8% qui est donc substantiel.

Réduire le montant investi à juste 1/3 de position dans le premier temps permet à la fois de réduire le risque global sur la position initiale et de la compléter en obtenant un prix moyen pondéré acceptable en cas de cassure haussière.

Dans ce cas, le premier objectif se situe vers 1,7 euro, soit un potentiel de valorisation d’environ 30%.

Mots clé : -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire