Point sur les taux obligataires européens

Rédigé le 26 mai 2015 par | Indices, sociétés et marchés Imprimer

C’était à prévoir. La percée électorale aux municipales espagnoles du parti de la gauche radicale anti-libérale Podemos provoque une tension sur les Bonos ibériques.

Néanmoins, si le « 10 ans » espagnol prend 5 points à 1,84% il ne parvient pas encore à égaler son équivalent italien de même maturité – lequel prend 8 points de base à 1,92% après avoir ricoché sous 1,99% lundi soir…

Qu’est-ce que peut bien se cacher derrière la lourde dégradation des BTP italiens ? Qu’est-ce qui fait que le basculement symbolique de Madrid et de Barcelone dans l’escarcelle de Podemos soient ainsi relayés au second plan ? Mystère…

Dans le même temps, les médias se focalisent exclusivement sur la Grèce et la menace d’un défaut imminent. Le « 10 ans » grec affiche 11,9% contre 11,4% vendredi, en pourcentage, +50 points de base. Ce n’est pas grand-chose vu la dangerosité d’une impasse dans les négociations…

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire