Tension sur les taux européens : l’éclatement de la zone euro fait peur au marché !

Rédigé le 14 mars 2017 par | BCE, Taux & Devises Imprimer

La tension des taux que nous avons ce matin en Europe est loin d’être anodine :le rendement du Bund fait une incursion au-delà des 0,5% pour la première fois depuis le 26 janvier.

L’OAT française grimpe au-delà des 1,12%, sa pire performance depuis le 22 février et se rapproche du zénith des 1,145% du 6 et 7 février.

Mais il y a encore plus alarmant : les BTP italiens (toujours le 10 ans) pulvérisent leur record annuel à 2,402% (précédent record à 2,37% le 6 février), et affichent un plus-haut depuis fin août 2014.

Quand aux Bonos espagnols, ils avaient établi un nouveau record annuel à 1,90% hier… Aujourd’hui à 1,92%, ils affichent des rendements inédits depuis octobre 2015.

Et s’il fallait une preuve supplémentaire de la détérioration du climat obligataire, les outils « coffre fort » comme les Bons du Trésor (Schatz) de maturité 1 an viennent de battre un record symétrique d’attractivité avec un rendement surréaliste de -0,948% : vous prêtez 100 € à l’Allemagne, elle vous rendra seulement 99,05 € dans un an.

Il devient urgent de s’interroger sur ce que pensent gagner (ou espèrent ne pas perdre) ceux qui achètent des Bunds avec la certitude immédiate de se faire confisquer pratiquement 1% de leur mise.

L’éclatement de la zone euro fait peur au marché !

Mots clé : - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire