Les taux US se tendent, les Bunds décrochent : qui devrait s’en préoccuper ?

Rédigé le 20 octobre 2017 par | Taux & Devises, Toutes les analyses Imprimer

La semaine s’achève par un 5/5 à la hausse de Wall Street et l’inscription de 3 nouveau records, sur le Dow Jones à 23 343 points, le S&P500 à 2 570 puis le Nasdaq à 6 636, dès les premiers échanges.

Aucun suspens, c’était programmé comme ça… et aucun autre scénario n’était envisagé en cette journée des 3 sorcières.

us taux USLes actions auraient grimpé « malgré tout », et nous faisons directement référence au repli du marché obligataire, aussi bien outre Atlantique (les T-Bonds affichent +4 points à 2,38%) qu’en zone euro (les Bunds affichent +5 points de base à 0,45%).

Les spécialistes des marchés de taux citent parfois la probabilité plus forte de voir la réforme fiscale de Donald Trump adoptée d’ici fin 2017 après un vote technique du Sénat hier soir et bien plus fréquemment les déclarations d’Ewald Nowotny (membre du directoire de la BCE).

M. Novotny juge plausible l’annonce dès jeudi prochain de l’adoption du principe de la réduction du programme d’achats d’actifs (à partir de fin 2017 ou début 2018 ?).

Faites attention aux séances des quatre sorcières

Mots clé : - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire