EURUSD euro dollar cours graphique

EURUSD – Le réveil de la guerre des devises

Rédigé le 29 janvier 2018 par Gilles Leclerc | A la une, EUR/USD, Taux & Devises

Vous n’avez pas pu la rater : l’envolée de l’euro/dollar est LE sujet abondamment discuté. Nous en avons aussi longuement parlé la semaine dernière ici, ici et plus largement ici). Face à la hausse rapide et brutale de l’EURUSD depuis début janvier, il est de plus en plus probable qu’un seuil […]

CAC40

CAC40 : la pression monte d’un cran mais l’indice pourrait accélérer à la hausse

Rédigé le 26 janvier 2018 par Gilles Leclerc | A la une, Analyses indices, Cac 40

Semaine assez agitée sur le CAC40 qui confirme la « zone à risque » sur laquelle j’insiste depuis maintenant quelques semaines. Mais malgré une fébrilité croissance, l’indice ne lâche étrangement que peu de terrain face à la montée de l’euro et à la tension du marché obligataire.

Mario Draghi

Draghi a parlé, l’euro prend 1% à 1,252/$, l’objectif des 1,26 presque atteint !

Rédigé le 25 janvier 2018 par Philippe Béchade | BCE, EUR/USD, Taux & Devises

La prise de parole de Mario Draghi depuis le siège de la BCE à Francfort s’accompagne d’une nouvelle envolée de l’euro vers 1,2525/$ (+0,1%).

baisse dollar

Il n’y a pas que le dollar qui baisse, il y a les taux US qui se tendent

Rédigé le 24 janvier 2018 par Philippe Béchade | A la une, EUR/USD, Taux & Devises

Les places européennes accusent le coup de la chute du dollar au plus bas depuis 2 ans et 1 mois (nouveau plancher de 1,2400/€). Mais il y a toutes les raisons de se préoccuper également de la tension des taux qui repart de plus belle ce mercredi.

CAC40

CAC : stoppé net en « zone à risque »

Rédigé le 19 janvier 2018 par Gilles Leclerc | Analyses indices, Cac 40

Alors, pour changer : il ne s’est RIEN passé sur le CAC depuis une semaine. Strictement rien. Le CAC a passé son temps à osciller de part et d’autre des 5 500 points. En fait, ce que je trouve pour le coup intéressant, c’est de constater qu’il ne se passe strictement rien alors que nous sommes en pleine saison de publications des résultats annuels, que l’EURUSD a fortement poussé à la hausse, que les taux ont continué à se tendre, que le pétrole ne s’est pas franchement assagi entre temps.