Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Swiss Life livre ses analyses et prévisions concernant les pays émergents

Rédigé le 22 juin 2016 par | Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Swiss Life a délivré ce mercredi ses analyses et prévisions concernant les pays émergents et s’est attardé plus particulièrement sur les 2 pays qui ont subi la plus violente récession en 2015 : le Brésil et la Russie.

Avant 2011, la reprise donnait des ailes, aujourd’hui on parle de reprise en L !

L’état des lieux n’est pas réjouissant puisque le Brésil devrait dupliquer sa contreperformance économique de 2015 (-4%) et la Russie devrait rebondir de -5 vers -2%.

La bonne nouvelle, c’est que le Brésil glissait sur une pente de -5% en début d’année et la Sainte Russie de -6% : autrement dit, le pire est passé et la dynamique s’inverse.

C’est clairement moins pire qu’en début d’année mais on est encore loin de la croissance zéro que Vladimir Poutine anticipe d’ici un an.

Il faudrait que les matières premières et le pétrole connaissent une remontée épique pour y parvenir et les « fondamentaux » ne plaident pas pour l’envol du baril vers 70$… et encore moins si le dollar se remettait à progresser suite à un coup de stress sur les marchés.

En ce qui concerne le Brésil, après la faillite de l’Etat de Rio de Janeiro et le gonflement dramatique de la dette publique, la politique d’austérité et de blocage des dépenses envisagées sur plusieurs années par Carlos Temer privera le pays de tout moyen de soutenir ou relancer sa croissance.

Mais la priorité, selon Swiss Life, c’est de reconquérir la confiance des créanciers (ce qui pourrait soutenir les marchés obligataires) et de terrasser l’inflation.

En Russie, de nouvelle baisse de taux se profilent : c’est bon aussi pour les marchés.

Le pire semble passé mais il faut oublier les scénarios classiques de la reprise en « V » (2002/2003 ou 2008/2009) ou en « U » (comme en 1993/1994) : c’est une reprise en « L » majuscule qui se dessine et va se traduire par une hausse de PIB… minuscule.

Mots clé : - - - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la lettre Pitbull

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter 

Laissez un commentaire