Surveillez l’IBEX : le bon élève donne des signes inquiétants

Rédigé le 1 septembre 2014 par | Autres indices, Indices, sociétés et marchés Imprimer

Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur l’indice espagnol, l’IBEX 35, parce que malgré sa petite taille au sein de la zone Euro, cet indice peut nous aider à mieux comprendre et donc à anticiper la suite des événements sur nos marchés. 

En effet si, pendant la période estivale, les indices CAC, DAX et Cie ont buté sur les niveaux de résistances dont nous avions parlé et ont consolidé d’une bonne dizaine de pourcents sur nos premiers objectifs, l’intervention des magiciens de Jackson Hole est intervenue juste au bon moment pour stopper l’hémorragie. Une fois de plus, ils ont sauvé la mise alors que les indices travaillaient des niveaux de supports forts dangereux pour la suite. 

Dans ce contexte, je me dis que si une tendance doit reprendre (dans un sens ou dans l’autre), alors l’IBEX  pourrait nous servir d’éclaireur et être l’un des premiers délivrer un signal clair.

Pourquoi ? 

PIB espagneParce que si vous avez un tant soit peu suivi l’actualité économique ces derniers temps, il s’avère que l’Espagne est l’un pays de la zone Européen qui performe le mieux en ce moment – enfin, tout est relatif.

Mais au moment où l’Italie est entrée en récession, où la France ne devrait pas tarder à le faire et où l’Allemagne donne des signes d’essoufflement, la prévision de croissance du PIB de l’Espagne en 2014 ressort à 1.2%, à 1.9% pour 2015 et devrait continuer d’accélérer jusqu’à 3% en 2017 ! Le trend est « bon » ; en tout cas positif.  Et c’est ce que résume le graphe ci-dessous emprunté à Reuters. 

L’IBEX pourrait donc nous permettre de cadrer un signal avant-coureur de la reprise d’une tendance si jamais il doit se manifester (ce qui n’est pas encore gagné).

Comme d’habitude, commençons par la vue de long terme avant d’affiner par le plus court terme, le journalier.

Les 11 000 points : une résistance lourde

graphique IBEX

En vue long terme, l’IBEX est venu buter mi-juin dernier sur la résistance majeure de la zone des 11.000 points, qui est à prendre au sérieux (j’attirai votre attention sur un risque de correction à son contact dès la mi-avril).

Cette résistance se compose de :

·  La zone de retracement  de 50% (Fibonacci) de la dernière vague de baisse (novembre 2007 / juin 2012) ;

·  La zone de résistance graphique horizontale (rectangle violet) ;

·  La  résistance du canal oblique (vert) ;

·  L’objectif du dernier report d’amplitude (grands rectangles bleus) ;

·  L’objectif d’impulsion des deux dernières vagues d’impulsion haussières (segments rouges). 

Les cours ont donc corrigé d’environ 10% et vous avez peut-être pu profiter de mon plan de trade.

Comprendre le coup d’avant pour comprendre le coup d’après.

A l’époque, j’attendais un retour sur la zone de résistance ET un signal de retournement du système d’impulsion MACD sur son axe de résistance (rouge) avant de passer baissier pour jouer une consolidation.

Regardez l’encart que j’ai intégré en bas à droite du graphe journalier : c’est la projection de mon analyse de mars. 

IBEX en daily

Le mouvement que j’attendais (flèches oranges) a bel et bien eu lieu. Le signal de consolidation a été donné lors du retournement sur l’axe de propagation des impulsions (flèche rouge) et a donné lieu à un mouvement baissier jusqu’au support (canal bleu).

Vous l’avez compris, cette zone des 11.000 points est très sensible ; les configurations données par le système d’impulsion MACD ont parfaitement fonctionné. (Si d’ailleurs vous voulez comprendre pourquoi et comment fonctionne exactement ce système, j’ai mis en place une série de 6 webinaires pour vous former à ma stratégie de trading et aux outils que j’utilise.)

Quoi qu’il en soit, j’attends maintenant un nouveau retour de la MACD sur son axe de propagation (segment rouge) et un signal de retournement baissier pour rejouer une nouvelle vague de correction. 

Si cette configuration se confirme, alors la vague baissière sur l’IBEX risque d’être plus importante que la première correction. 

Attention, la dynamique est à priori en train de changer sur l’IBEX.

Les prix forment « des plus-bas de plus en plus bas et des plus-hauts de moins en moins hauts ». Selon la théorie de DOW, cela veut simplement dire que la dynamique est baissière ! C’est simple. Evidemment, en vous basant sur cette théorie, vous avez toujours un temps de retard sur le marché (donc à n’utiliser qu’en analyse, pas en trading) mais elle vous permet de vous situer dans la dynamique des prix de manière imparable !  

Voilà donc où je voulais en venir : si l’IBEX, indice du bon élève de l’Europe, refuse de s’affranchir de sa zone des 11.000 points et entame une correction, alors je vois mal comment les autres indices de la zone Euro pourraient repartir de l’avant.

Sauf si les magiciens sortent à nouveau un lapin blanc de leurs chapeaux – lapin que les marchés suivront béatement comme Alice au pays des merveilles : jusqu’au fond du trou.

Bons trades,

Gilles,

PS : pour les investisseurs de long, très long terme, j’ai posté une analyse du CAC40 en données mensuelles. Cela vous permettra de comprendre les tendances lourdes et les gros niveaux à surveiller sur l’indice.

Mots clé :

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire