Ma stratégie sur indices : surtout, NE RIEN FAIRE

Rédigé le 24 septembre 2013 par | Analyses indices, Autres indices, Cac 40 Imprimer

Votre premier réflexe en lisant ce titre sera sans doute de penser quelque chose comme "de ceux qui n’ont rien à dire, les plus intéressants sont ceux qui se taisent". Oui. Bien sûr.

Sauf qu’en matière de trading, NE RIEN FAIRE, c’est sans doute la meilleure option que le trader peut suivre quand le niveau d’incertitude atteint des sommets, que la situation devient chaotique, imprévisible. D’ailleurs, un trader passe 90% de son temps à "ne rien faire".

Qu’est-ce que j’entends par "ne rien faire" ?

Cette façon de faire marche très bien – tant que le marché n’est pas percuté par des nouvelles fondamentales qui viennent changer la donne ou le prendre à contre pied. Or du "fondamental", il risque d’en pleuvoir du lourd et en gouttes serrées sur les marchés ces prochains jours.

Tenez, par exemple, au moment où j’écris ces lignes, je viens d’apprendre que les élections Allemandes se sont bien passées pour le parti d’Angela Merkel alors que vendredi encore, de nombreux médias laissaient entendre que ce ne serait pas évident pour elle (possibilité de faire une coalition avec d’autres partis).

Si les élections Allemandes constituaient une entrée, le plat de résistance sera sans doute les négociations (qui ont officiellement débuté ce week-end) entre Démocrates et Républicains au sujet de l’"Obamacare". Avec en toile de fond les échéances sur le Fiscal Cliff et donc la gestion du déficit U.S. Là par contre, c’est "du lourd" en terme de fondamentaux. Aux dernières nouvelles, les deux camps campent sur des positions diamétralement opposées. Le président Obama a déclaré de but en blanc ne pas vouloir négocier quoi que ce soit. Et dans la foulée, Boehner (Républicain) a répliqué que son parti ne laisserait jamais passer cette loi. Les négociations commencent bien !

Pour le dessert, s’il vous reste un petit creux, regardez vers l’Europe et choisissez entre les regains de tensions en Grèce ou au Portugal.

on fire

Oui, la situation est explosive. La seule inconnue réside dans la longueur de la mèche et sa vitesse de combustion. Si personne ne se dévoue pour l’éteindre, je ne veux pas être assis sur le baril de poudre et risquer, sur un coup de pile ou face, des profits précédemment durement gagnés.

Voilà. C’est simple. Quand l’incertitude et l’impondérable augmentent de façon trop significative, rester à l’écart le temps que la situation se décante me semble être LA stratégie la plus indiquée. Et toujours avec un bon état d’esprit car l’on ne peut jamais prévoir comment le marché va réagir.

Vous connaissez tous le vieux proverbe "il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué". Eh bien en matière de trading, ma vision s’apparente plutôt à quelque chose comme "A quoi ça sert de tuer l’ours si l’on n’a pas déjà vendu sa peau ?". Je m’assure du potentiel de gains et du meilleur risk/reward avant de m’engager.

A bon entendeur…

____________________________________

VENTES MES VALEURS DE CROISSANCE DEPUIS DEBUT JUILLET 2013

mvc
Cliquez sur le tableau pour l’agrandir

Voici l’intégralité des performances réalisées par Eric Lewin depuis juillet dernier. Ses cibles : les small caps qui ont un potentiel de rattrapage et affichent des promesses de croissance. Sa manière de les choisir ?? Il vous l’explique dans sa video ici.

Mots clé : - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

3 commentaires pour “Ma stratégie sur indices : surtout, NE RIEN FAIRE”

  1. Stratégie sur Indices. 🙂 http://t.co/WJ1dss6Nte

  2. RT @AtJohnlee: Stratégie sur Indices. 🙂 http://t.co/WJ1dss6Nte

  3. Sympa cet article. Merci de nous rappeler les bases du trading « prudent ».

Laissez un commentaire