Stratégie Forex de la semaine : vendez le yen et achetez le franc suisse !

Rédigé le 20 septembre 2012 par | Matières Premières Imprimer

Je ne vais pas revenir sur le COT, puisque je vous l’ai déjà expliqué dans de nombreux articles, et pas plus tard que la semaine dernière d’ailleurs. Je vous invite donc à relire cet article.

Maintenant, analysons le COT et son impact sur les différentes paires de devises.

Stratégie EURUSD 

Graphique de l'EURUSD

Comme je l’anticipais dans mon précédent article, le biais haussier a tenu bon et a bien été confirmé : le niveau clé de 1,2880 largement dépassé.

Les positions à l’achat des spéculateurs continuent d’augmenter. Ils ne sont cependant pas encore acheteurs nets de la monnaie unique. Les contrats ont, eux aussi, légèrement augmentés, poussés par l’annonce de la Réserve fédérale.

Je maintiens ma stratégie haussière sur l’EURUSD avec un prochain objectif à 1,3300. Pas de niveau-clé cette semaine tant la hausse de ces deux dernières semaines a été prononcée. Privilégiez la cassure des récents points hauts à 1,3165 ou un achat sur repli vers 1,2890.

__________________Pour vous aider dans vos trades__________________

Le malheur du dollar fait le bonheur de l’euro. Et si vous en profitez aussi ?
Gagner de l’argent en jouant les devises : c’est possible, et c’est ce qu’ont décidé de faire les particuliers qui suivent les conseils de Jérôme Revillier.

Et depuis le 23 juillet, sa stratégie 9 O’Clock Trade a progressé de 14,10% grâce à 15 gains sur les 20 dernières positions, soit 75% de réussite…

Pour rejoindre ce petit groupe de particuliers et découvrir tous les détails de cette stratégie, continuez simplement votre lecture

_________________

Stratégie GBPUSD

Graphique du GBPUSD

Très forte hausse des contrats avec les spéculateurs en zone de vente pour la livre sterling. Cette divergence provient du fait que ce n’est pas la livre que les intervenants veulent acheter mais bien le dollar que tout le monde veut vendre suite à la décision de la Réserve fédérale. L’achat au-dessus de 1,6050 de la semaine dernière s’est avéré gagnant grâce à la hausse de fin de semaine.

Je maintiens mon biais haussier sur la GBPUSD et privilégie donc un achat au-dessus de zone de résistance qui a arrêté la hausse soit 1,6275.

Stratégie USDCHF

Graphique de l'USDCHF

La semaine dernière,  le dollar a chuté face au franc suisse. Les spéculateurs sont désormais tout proches de passer acheteurs nets de CHF (ligne verte) et le nombre de contrats ne fait qu’augmenter depuis quatre semaines.  Ces deux facteurs traduisent une très forte tendance baissière sur la paire.

Le biais est donc baissier sur la paire USDCHF avec 0,90 comme objectif. Il faudra chercher des points d’entrées à la vente en dessous de 0,9200.

 

Stratégie USDJPY

Il y a eu une hausse significative des positions à l’achat des spéculateurs sur le yen la semaine dernière. Le biais haussier est renforcé par une possible intervention de la Banque du Japon et par la réunion de son comité sur la politique monétaire cette semaine qui pourrait décider de mesures d’assouplissement quantitatif.

Techniquement, la semaine dernière s’est clôturée avec une configuration graphique de retournement. Je passerais à l’achat au-dessus de 78,45.

Je tenais également à vous informer que je serai au salon du trading vendredi et samedi (21/22 septembre) où je donnerai plusieurs conférence dont une sera consacrée justement à cet indicateur COT et à ma stratégie qui en découle. N’hésitez pas à venir, je serai heureux de vous aider à améliorer votre trading !

Mots clé : - - -

Jérôme Reviller
Jérôme Reviller

Passionné de finance et autodidacte, Jérôme Revillier dirige aujourd’hui une société de gestion spécialisée sur le marché des changes. Il collabore avec des investisseurs particuliers avertis, des institutionnels ou encore des hedge funds cherchant de la performance absolue.

Vous pouvez croiser Jérôme sur des salons comme Actionaria, le salon du Trading ou le salon de l’Analyse Technique – il parcourt aussi la France, la Suisse et la Belgique pour rencontrer les investisseurs et leur faire partager son approche bien particulière des marchés.

Laissez un commentaire