Stratégie Forex de la semaine : que nous indique le COT sur l’EURUSD (et autres devises) ?

Rédigé le 12 septembre 2012 par | Matières Premières Imprimer

Je vous propose aujourd’hui de retrouver l’analyse hebdomadaire de mon équipe basée sur notre indicateur exclusif utilisant les données COT.

Pour ceux qui n’ont pas lu mes précédents articles, et notamment celui de juin où je parle justement du COT, j’imagine qu’une bonne partie d’entre vous se demande dans quelle langue je parle. Traduction !

Qu’est-ce que le COT ?
Je vais ici utiliser les données du rapport hebdomadaire de la CFTC (régulateur des futures et options US) qui nous donnent le positionnement (non commercial) des plus gros spéculateurs et des entreprises ou institutions se protégeant contre le risque de change (commercial).

Vous trouverez le rapport hebdomadaire sur cette page. Ce rapport est communément appelé COT pour Commitments of traders.

Henri Baltzer, mon collègue chargé de développement au sein de ma société Eole Trading et auteur du livre Programmer en MQ L4, a ainsi développé un indicateur exclusif afin d’améliorer la lecture de ces rapports pour le moins austère.

Voici un exemple pour le contrat future EURO.

Exemple de contrat future pour l'euro

Pas tellement parlant, non ?

Notre indicateur vous permet d’appliquer ces données directement sur un graphique de votre plate-forme de trading et de pouvoir profiter d’une lecture simplifiée. Ces données correctement analysées permettent d’avoir des indications précieuses sur le sens et la force de la tendance.

Voici donc l’analyse COT publiée cette semaine ainsi qu’un commentaire sur l’agenda qui nous attend.

Comment jouer l’EURUSD sur la semaine ?

Graphique de l'EUR/USD
Source : Eole Trading
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

La semaine dernière, l’EURUSD a accéléré à la hausse au-dessus de 1,2600 suite à l’annonce de la Banque centrale européenne.

Cette semaine, nous pouvons voir une légère diminution des positions à l’achat des spéculateurs et un nombre de contrats à la hausse. Pas d’inquiétude à avoir cependant, après la hausse soudaine, beaucoup de spéculateurs ont dû prendre leur bénéfice causant ce léger repli sans pour autant invalider le biais haussier.

Cette semaine, c’est 1,2880 que nous surveillerons comme niveau-clé. Si le cours venait à passer au-dessus, je renforcerais mes positions à l’achat. Le biais haussier est maintenu bien que je prévois au préalable un repli sur 1,2610.

__________________Pour vous aider dans vos trades__________________

Le malheur de l’euro fait le bonheur du dollar et si vous en profitez aussi ?

Gagner de l’argent en jouant les devises : c’est possible, et c’est ce qu’ont décidé de faire les particuliers qui suivent les conseils de Jérôme Revillier.

Et depuis le 23 juillet, sa stratégie 9 O’Clock Trade a progressé de 14,10% grâce à 15 gains sur les 20 dernières positions — soit 75% de réussite…

Pour rejoindre ce petit groupe de particuliers et découvrir tous les détails de cette stratégie, continuez simplement votre lecture
__________________

Semaine mouvementée en vue !
Cette semaine, il faudra particulièrement surveiller toute nouvelle provenant d’Espagne faisant suite au plan annoncé par Mario Draghi.

Et puis, avec les mauvais chiffres sur l’emploi annoncés aux Etats-Unis, l’assouplissement quantitatif est de nouveau sur la table et devrait nous tenir en haleine jusqu’à jeudi (date de la réunion du comité sur la politique monétaire aux Etats-Unis).

Attention néanmoins : période électorale oblige, il n’y aura peut-être aucune décision de prise à ce sujet.

Le même jeudi, le comité sur la politique monétaire suisse fera lui aussi son compte rendu. A suivre pour évaluer la position de la Banque nationale suisse sur le franc suisse et ses planchers.

Et plus important encore : le vote de l’Allemagne ce mercredi pour valider ou rejeter le mécanisme de stabilité européen (700 milliards quand même). Si l’Allemagne estime que le plan n’est pas conforme à la législation allemande et bloque le vote, cela pourrait encore une fois provoquer des tensions sur le marché malgré les belles annonces de Mario Draghi.

Bonne semaine et bons trades !

Mots clé : -

Jérôme Reviller
Jérôme Reviller

Passionné de finance et autodidacte, Jérôme Revillier dirige aujourd’hui une société de gestion spécialisée sur le marché des changes. Il collabore avec des investisseurs particuliers avertis, des institutionnels ou encore des hedge funds cherchant de la performance absolue.

Vous pouvez croiser Jérôme sur des salons comme Actionaria, le salon du Trading ou le salon de l’Analyse Technique – il parcourt aussi la France, la Suisse et la Belgique pour rencontrer les investisseurs et leur faire partager son approche bien particulière des marchés.

Laissez un commentaire