Ma stratégie sur le CAC : que faire de votre BX4

Rédigé le 4 mai 2015 par | Autres indices, Cac 40, Toutes les analyses Imprimer

Avant de continuer à développer la stratégie que je mets en place sur le CAC (renforcement ou revente du BX4 ?), je vous propose de procéder à quelques repérages du « terrain » (glissant) sur lequel l’indice parisien évolue actuellement.

Mi-avril, je vous proposais plusieurs cadrages de long terme des indices américains. Les deux principaux (Dow Jones et Nasdaq) restaient ultra-haussiers, mais faisaient déjà entrevoir de sérieux risques de correction. Rappelez-vous qu’en cas de correction outre-Atlantique, les indices européens ne seraient pas non plus épargnés.

Une correction anticipée…

A la mi-avril donc, je vous avais proposé  une stratégie de couverture de portefeuille. Et j’ai bien fait ! Le signal d’achat du BX4 s’est très vite matérialisé… juste avant que le CAC n’efface, en trois jours seulement, quasiment deux mois de hausse.

Si on observe aujourd’hui le cadrage de long terme du CAC, on peut voir que la correction de la semaine dernière n’est intervenue ni n’importe où, ni n’importe comment : les cours ont non seulement « tapé » la résistance (segment rouge) du canal haussier, mais aussi et surtout la grande oblique baissière (segment bleu) qui passait par là.

Même timing, mêmes niveaux pour les deux résistances : le point d’impact est identifié à l’aide de la dernière pastille rouge. C’est donc un niveau à la fois extrêmement sensible et très dangereux pour les acheteurs.

Quelle stratégie adopter dans ce contexte extrêmement risqué pour le CAC ? 

Allons-y pas à pas :

• Vous avez pu prendre une protection pour vous prémunir d’un risque de baisse (le BX4) a sur le signal apparu en Unité de Temps Journalière alors que les prix taclaient une lourde zone  de résistance hebdomadaire.

• Rappelons-nous que lorsqu’un retournement s’opère, il est très peu probable qu’il s’effectue en une seule fois. Dans le cas d’un retournement baissier, la première attaque permet de « sonder » la velléité des acheteurs et des vendeurs. C’est la deuxième attaque – si elle survient – qui elle aura vraiment une probabilité de renverser le mouvement. Entre-temps, les vendeurs ont pris position et ont tiré leurs premières cartouches (les volumes du BX4 ont explosé à la hausse par exemple).

Dans ces conditions, j’attends maintenant un tir de barrage de la part des acheteurs. C’est la force (ou pas) de leur réaction qui montrera quelles sont réellement les forces en présence.

Maintenant, si l’on regarde le CAC en U.T Journalière, les premiers objectifs de baisse sont sur le point d’être touchés (support du canal haussier vert / pastille bleue).

Juste en dessous, il y a LE le  support de la zone des 4.900 points (rectangle horizontal). C’est là qu’une réaction haussière devrait avoir lieu. Et c’est elle que j’attends maintenant tranquillement.

En terme de trading, voici ce que vous devez faire :

Conservez précieusement vos  BX4 qui ont été achetés avec un timing idéal, et avec un risque extrêmement faible.

Observez tranquillement le match « acheteur vs. Vendeur » qui va suivre. Il y a fort à parier que si la volatilité des marchés continue de monter, les deux camps y laisseront des plumes (mais pas nous en tout cas…)

Si le CAC redonne un nouveau signal baissier en journalier et que les résistances Mensuelles restent invaincues, alors je passerai progressivement de « neutre » (simple protection du portefeuille pour l’instant) à baissier en renforçant ma ligne de BX4. Je vous dirai quand le faire.

Et à l’inverse, si le CAC trouve la force de passer la résistance des 5.350Pts (rectangle violet horizontal), il nous suffira de revendre notre couverture BX4. Elle n’aura pratiquement rien coûté.

Dans les deux cas, personnellement, je suis confortablement installé dans mon fauteuil, et je m’apprête à regarder le match !

Bons trades,

Gilles,

Mots clé : - - - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire