Où en est le secteur voyages après le passage du nuage islandais ?

Rédigé le 30 mai 2011 par | Big caps Imprimer

_______________________________________________

Responsable du service Levier7, un service de trading sur les Turbos

_______________________________________________

L’histoire ne se répète pas mais parfois elle bégaye. Cette phrase m’a marqué. Et sur les marchés, c’est souvent le cas : on retrouve souvent les mêmes schémas – pas toujours strictement identiques mais avec des structures similaires. C’est le postulat de l’analyse technique et il montre souvent sa pertinence.

L’histoire économique est en effet un éternel recommencement de bulles et de krachs avec des cycles économiques qui s’enchaînent telles des saisons ; l’analyse technique nous aide à les décrypter en apprenant à regarder des structures passées pour pouvoir identifier celles en formation.

L’histoire bégaye disais-je et tenez : l’année dernière, même époque, les cendres d’un volcan islandais semaient la pagaille dans la circulation aérienne mondiale. Un an plus tard, un autre volcan (toujours islandais) fait des siennes. Certes, le nuage de cendres a été moins important que l’année dernière mais il a fait resurgir des craintes sur le secteur aérien et, plus largement, sur les entreprises qui constituent le secteur européen voyages et loisirs. Un an après, voyons si nous pouvons comparer les deux situations graphiques du secteur.

Un contexte défavorable, mais un rebond s’enclenche Après le printemps arabe et la hausse des prix du pétrole, le contexte a été particulièrement difficile pour le tourisme en début d’année. Ce n’est donc pas un hasard si celui-ci a plus corrigé que les autres secteurs jusqu’à fin avril comme le montre le graphique ci-dessous qui compare le secteur à son indice de référence, le stoxx 600 :

Graphique: Stoxx 600Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Pourtant, comme l’illustre très bien ce graph, malgré le nuage de cendres récemment, le ratio entre le secteur et le stoxx 600 a clairement inversé sa tendance : il a recommencé à surperformer. C’est un signe fort. Cela montre le regain d’intérêt pour ce secteur et c’est logique : moins bien valorisé à cause de l’ensemble des risques qui ont pesé, le secteur redevient attractif. Notez aussi sa corrélation inverse aux prix du pétrole.

Comment jouer le secteur ? Cela m’amène à l’analyse du secteur voyages lui-même avec ce graphique en données hebdomadaires. Voyez ce que vous pouvez attendre des prochains mois :

Graphique: Stoxx 600Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Depuis son rebond de 2009, c’est l’un des indices qui a le moins rebondi par rapport à ses homologues. Il a retracé moins de la moitié de sa baisse de 2007 à 2009 et reste donc bien en retard. Pourtant, comme nous l’avons vu, sa surperformance récente (de quelques semaines) pourrait bien se poursuivre.

Pourquoi ? Parce que nous avons rebondi sur un support fort. Explications.

En début d’année, nous avions buté contre la résistance des 142 points pour revenir en mars sur les anciens plus bas d’octobre 2010, à 119 points. Nous sommes toujours proches de cette zone de support.

Donc dans l’immédiat, tant que ce support tient, le rebond pourrait se poursuivre avec à la clé un nouveau test de la résistance des 142 points – voire une extension vers les 155 points. Si nous touchons les 155 points, cela correspondrait alors au retracement de 50% de la baisse de 2007 à 2009. Le potentiel n’est certes pas démesuré, mais sûrement meilleur que sur d’autres secteurs en ce moment.

Les indicateurs mathématiques viennent confirmer cette idée, avec le RSI à 14 semaines qui s’est repris sur une oblique ascendante en cours depuis mars 2009.

Je vais donc le surveiller particulièrement pour mes abonnés à Levier7 dans les prochaines semaines car, à contre-courant du marché, il n’est pas impossible qu’il affiche un regain de forme à court et à moyen terme.

______________________________Pour vous aider dans vos trades_______________________________

Il y a quelques jours, Total a annoncé une OPA sur Sunpower…

Conséquence immédiate: les investisseurs positionnés sur Sunpower ont gagné +50%!

Vous voulez faire pareil? Ca tombe bien… nous avons déniché pour vous trois opportunités de fusions-acquisitions qui pourraient se révéler tout aussi profitable…

Pour vous positionner sans attendre, continuez votre lecture!

Mots clé : -

Sebastien Duhamel
Sebastien Duhamel

Laissez un commentaire