Les stocks des entreprises US en mai ne troublent pas le sommeil du marché.

Rédigé le 12 juillet 2017 par | Actions, Analyses indices, Big caps, Indices, sociétés et marchés, Mid et Small Caps, US Imprimer

Les stocks des entreprises US affiche à +0,4% en mai. Cela ne semble aucunement troubler le sommeil du marché.

Cette séance du 11 juillet appartient sans conteste à la catégorie « voyage au bout de l’ennuie », avec une volatilité et activité quasi nulles. Ce clin d’œil à Louis Ferdinand Céline ne sera pas démenti.

En effet, c’est maintenant une certitude puisque la publication des stocks des grossistes aux États-Unis produit une onde de choc aussi puissante qu’une miette de pain tombant sur un épais tapis persan.

Le chiffre correspond en effet au consensus de +0,4% escompté au mois de mai pour les entreprises US après -0,4% en avril.

Ce rebond s’avère par ailleurs sans effet sur le secteur de la distribution avec un carnage boursier lundi soir sur Abercrombie & Fitch. L’ex-star du prêt à porter affiche -21,2% alors que le groupe en difficulté renonce à trouver un repreneur. Macy’s (-7,5%), Nordstrom (-2,5%), Ross Strores (2,4%), Dollar Tree (-2,3%), et la liste est longue…

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire