Stocks de pétrole : encore plus importants que prévus

Rédigé le 27 janvier 2016 par | Matières Premières Imprimer

Les spécialistes du pétrole attendaient fébrilement la publication de l’état hebdomadaire des stocks de pétrole aux Etats Unis (chiffres compilés par l’AIE (agence américaine de l’énergie).

En réalité, c’est toute la communauté financière qui a les yeux braqués sur ces chiffres puisqu’il existe maintenant une super-corrélation entre l’or noir et l’évolution des indices boursiers, comme Mathieu vous l’expliquait ici.

Le consensus tablait sur 4 millions de barils de brut en plus et voilà que l’AIE en annonce le double (+8,4 Mns$ barils). De quoi faire replonger le WTI sous les 30$… Mais les opérateurs semblent davantage accorder d’importance aux stocks d’essence qui ont gonflé de +3,5 Mns barils mais qui auraient pu afficher +4Mns.

De façon assez surprenante, le WTI efface donc ses 3% de pertes initiales et remonte à l’équilibre vers 31,5 $. Mon explication, c’est que l’anticipation d’un nouvel excès de réserves de brut était la bonne. Donc il y avait beaucoup de paris à la baisse sur le NYMEX… Donc la stratégie gagnante consiste à faire perdre le consensus et orchestrer des rachats qui vont étrangler les vendeurs. Dès qu’ils se seront rachetés à tout prix, le brut rechutera.

Encore une fois, les algos sont à l’oeuvre, comme Gilles Leclerc vous l’expliquait dans cet article.

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire