Stephen Roach tacle à son tour Donald Trump

Rédigé le 6 mars 2018 par | A la une, Toutes les analyses Imprimer

Stephen Roach tacle à son tour Donald TrumpStephen Roach. En effet, il souligne que les menaces de taxation de l’acier et l’aluminium importés envoyaient un mauvais signal. Surtout au moment où la Chine consent des efforts pour faciliter l’accès du marché chinois aux multinationales américaines.

Les mesures de Trump risquent d’impacter la croissance en 2018

L’économiste, professeur à Yale et titulaire d’une chaire à la New York University et University of Wisconsin–Madison ajoute que le risque de réciprocité pénaliserait davantage les Etats Unis que les pays visés par les mesures protectionnistes. Cela pèserait au final sur la demande interne, via le renchérissement des produits consommés par les ménages. Impact inflationniste et contrainte sur les dépenses risquent au final d’impacter la croissance en 2018.

Goldman Sachs sonne la fin de la récré de Donald Trump

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Un commentaire pour “Stephen Roach tacle à son tour Donald Trump”

  1. Déjà que les banquiers nous tiennent par les roubignolls alors si il y en a un qui tweet les oreilles de Donald alors où va t on ?

Laissez un commentaire