Statu quo sur le CAC40

Rédigé le 3 juin 2014 par | Cac 40 Imprimer

En attendant plusieurs rendez-vous d’importance en fin de semaine (BCE jeudi + emploi US vendredi), l’attentisme domine de nouveau en ce mardi. A noter toutefois les chiffres de l’inflation en zone euro sortis ce matin à 11h sont inférieurs aux attentes (0,5% en mai après 0,7% en avril).

graphique CAC40 court terme

Techniquement, le CAC reste faible sous la zone des 4530/4540 points (visible en bleu sur le graphique). Si un sursaut technique vers le haut de cette zone est possible en intraday, pas de changement pour autant ensuite avec un risque de retour en bas de la figure en biseau ascendant journalier toujours présent.

– Sous les 4495 points (seuil intermédiaire), la zone de support à suivre reste située sur les 4465/4475 points.

– Alternativement, un retour au-delà des plus hauts de la semaine dernière invaliderait cette vue baissière.

Vous en avez assez de perdre de l’argent sur les marchés ?

Adoptez un money management rigoureux, et faites-vous aider pour connaitre les meilleures opportunités ! 

 

Mots clé :

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire