La volte-face de la FED pourrait bouleverser les marchés

Rédigé le 16 octobre 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

La semaine s’achève sur une série de « stats » un peu plus positives à Wall Street : la confiance des consommateurs (selon le baromètre de l’Université du Michigan) rebondit à 92,1 en estimation préliminaire, contre 87,2 en septembre (88,5 anticipé) et occulte le léger fléchissement de -0,2% de la production industrielle américaine en septembre.

Mais de bons chiffres ne peuvent plus occulter tout ce qui a été dit par différents membres de la FED concernant les vents contraires qui soufflent sur la croissance américaine depuis le début de l’été, et notamment, l’évocation (par N.Kocherlakota et L.Brainart)  de l’instauration – au besoin – de taux négatifs à l’image de ce qui se pratique en Europe (Suisse, Suède) et même au niveau de la BCE (taux de prises en pension négatifs).

Non seulement il n’existe plus de consensus au sein de la FED sur un relèvement des taux d’ici fin 2015 mais une stratégie d’assouplissement monétaire pourrait être mise à l’étude, totalement aux antipodes de la « normalisation monétaire » promise par Janet Yellen dès la fin de l’année 2014 et qui devait déboucher sur des taux d’intérêt à 1% en 2016 et 2,5% fin 2017… en accord avec une croissance du même ordre anticipée en 2015 et qui devrait perdurer jusqu’en 2018.

Mots clé :

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire