Standard & Poors méfiant sur la croissance française et impitoyable avec la Suisse

Rédigé le 13 avril 2015 par | Matières Premières, Toutes les analyses Imprimer

L’agence Standard & Poors a maintenu sa notation de la dette française à « AA » (avec perspective négative… et elle émet de gros doutes sur la crédibilité des objectifs de croissance du gouvernement).
S&P réitère également sa note « AAA » pour la dette helvétique mais se montre beaucoup plus sévère avec la Suisse en matière de croissance avec un abaissement de 100Pts à 0,7% contre 1,7% en 2015 et de 20Pts en 2016 (à 2,1% contre 2,3%) : c’est une des conséquences directes de la forte remontée du franc suisse qui ne lâche rien malgré des taux négatifs sur toute la courbe, y compris sur 10 ans.

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire