Violente déflagration boursière à Shanghai… 5 jours après celle de Tianjin

Rédigé le 18 août 2015 par | Autres indices, Toutes les analyses Imprimer

La bourse de Shanghai vient de clôturer… en baisse de 6,12% à 3 749 Pts.

Il y a de quoi être quelque peu intrigué puisque les 2 séances qui ont suivi l’explosion titanesque de Tianjin (jeudi) avaient permis au SSE (l’indice phare de Shanghai) de tester par 2 fois les 4.000Pts dans un climat d’apparente sérénité (si l’on se fie à la très faible volatilité intraday observée vendredi puis lundi).

L’onde de choc aurait-elle mis 5 jours à se répandre vers le Sud du pays, faisant voler les vitres de la bourse de Shanghai en éclats ?

Ce sont surtout les lignes de défense anti-baisse mises en place par Pékin (interdiction des ventes à découvert, intervention de fonds d’État achetant en masse des actions, injections de liquidités…) qui ont été anéanties en quelques heures.

Ou alors, la manœuvre consistait-elle simplement à soutenir les cours durant 48H, juste le temps pour les oligarques et les initiés de vendre tout ce qui pouvait l’être avant l’inéluctable capitulation des cours ?

Il sera temps d’envisager le pire si le SSE décroche sous les 3 600Pts… l’affaire de quelques heures au rythme observé ce mardi.

Et en Europe, est-ce que l’on s’inquiète ?

Regardez le CAC40 qui est d’une stabilité digne d’un lac suisse au petit matin :  c’est comme s’il ne s’était rien passé….

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire