Forte spéculation sur Solocal Group

Rédigé le 23 janvier 2014 par | Actions, Mid et Small Caps Imprimer

Rarement j’ai assisté à une telle volatilité sur une action… Moi qui suis depuis plus de 20 ans les marchés financiers, j’ai rarement vu une valeur aller à ce point dans tous les sens. Et c’est peu de le dire… Depuis le début de l’année, l’écart entre le plus-haut et le plus-bas de Solocal Group (FR0010096354) est quasiment de 60% : un plus-haut à 1,66 euros et un plus-bas à 1,07 euros.

solocal

Si l’on regarde les volumes échangés depuis le 1er janvier, on constate qu’il s’est échangé quelques 142 millions de titres en cumulé, soit près de 50% du capital. Des montants gigantesques pour une valeur qui a perdu 81% en 3 ans. Avec toute cette spéculation sur le titre, SOLOCAL regagne 31% depuis le début de l’année. Un vent de folie sans aucune raison particulière si ce n’est que le groupe a confirmé avoir engagé des discussions préliminaires avec des investisseurs potentiels dans le cadre de sa stratégie visant à réduire sa dette. Et la direction du groupe de préciser que les termes et conditions d’un renforcement des fonds propres sont en cours…

Bref, rien de bien nouveau pour le groupe dont la dette est faramineuse et le newsflow insipide : le chiffre d’affaires a chuté de 6,3% sur les 9 premiers mois de l’année avec un recul de 23% du bénéfice net. Pas de quoi pavoiser. Il faut savoir également que de nombreux fonds sont encore vendeurs mais, qu’à chaque poussée acheteuse, ils sont capables de racheter une partie de leur position, quitte à provoquer une flambée du titre.

Et puis je vais avancer un argument qui fera plaisir à mon ami Philippe Bechade, le pourfendeur des marchés américains, auteur d’une remarquable note sur Goldman Sachs. La célèbre banque américaine détient 4,93% du capital, ce qui veut dire que, connaissant la force de frappe de l’établissement, on peut s’attendre à beaucoup de choses… J’ai l’impression que GS fait un peu de trading sur la valeur, grappillant quelques centimes dans le cadre de pures opérations de spéculation.

• Bon alors que faire sur la valeur ?

Franchement, avez-vous envie d’acheter ce genre de valeurs livrées à la pure spéculation ? Ajoutons que Solocal Group a été dégradée par Moody’s le 23 décembre dernier, l’agence de notation indiquant tout simplement que la note de crédit de l’ex-PagesJaunes passe de B3 à Caa1 en raison des incertitudes de plus en plus fortes sur la capacité du groupe à refinancer (ou à étendre) la maturité de sa dette arrivant à échéance en septembre 2015. Cette dette bancaire à cette échéance représente tout de même 1,2 milliard d’euros. Et tout laisse supposer que le groupe aura du mal à respecter ses covenants bancaires en 2014, ce qui réduira ses accès aux liquidités, conclut Moody’s…

Bref, pour ceux qui ont du mal à déchiffrer ce genre d’annonces, cela veut dire tout simplement que le risque de défaut est très élevé.

Un bon conseil donc : ne faites que des allers-retours sur la valeur. Si vous avez des bons outils et une bonne méthode d’analyse technique, amusez-vous. Pour ma part, ce n’est pas ma philosophie et je préconise l’abstinence la plus totale.

__________________Pour vous aider dans vos trades

REPLIQUEZ LES TRADES DE CE GENIE DU FOREX

Il n’y a pas de secret : ceux qui gagnent sur le Forex sont rares (30% en moyenne), et ce sont les meilleurs, les plus expérimentés, les plus solides psychologiquement.

La seule méthode qui peut vous permettre de gagner réellement de l’argent grâce au Forex, c’est de répliquer rigoureusement les ordres d’un trader qui gagne. Découvrez comment faire.

Mots clé : -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire