Spécial BCE : les décisions de la BCE (update)

Rédigé le 5 juin 2014 par | Cac 40, Indices, sociétés et marchés, Matières Premières Imprimer

Nous aurons donc :

– une baisse du taux directeur, qui passe de 0,25% à 0,15%

– une baisse du taux de dépôt à -0,1% (taux négatif), une grande première pour la BCE. Pour résumer, cela signifie que les banques devront payer la BCE pour y déposer leurs liquidités. L’objectif étant de les encourager à se prêter entre elles, mais aussi à proposer plus de prêts aux entreprises et aux particuliers.

– Un (ou plusieurs ?) LTRO, une opération de refinancement à long terme pour les banques européennes. On parle de 400 Mds€… En fait, ces opérations seront des opérations ciblées de refinancement à plus long terme (TLTRO).

Le rachat par la BCE d’ABS (Asset Backed Securities), ce qui revient à continuer l’opération de nettoyage des bilans des banques de leurs actifs pourris ou douteux.

L’arrêt de certaines stérilisation de titres... qui de toute manière étaient de plus en plus compliquées à réaliser. Cette décision va s’appliquer au programme SMP, qui consistait pour la BCE à racheter les obligations souveraines des pays en difficulté de la zone euro sur le marché secondaire.  Et c’est cette décision qui s’approche le plus d’un quantitative easing puisque ces rachats ne seront plus stérilisés.

lire sur le sujet :

 

 

 

Mots clé : - - - - - - -

Cécile Chevré
Cécile Chevré
Rédactrice en Chef de La Quotidienne Pro

Cécile Chevré est journaliste depuis une dizaine d’années. Elle s’intéresse à tous les secteurs de l’économie qui sont en mouvement, des nouvelles technologies aux matières premières en passant par les biotech. Elle rédige chaque jour la Quotidienne de la Croissance, un éclairage lucide et concis sur tous les domaines de la finance, ainsi que les Marchés en 5 Minutes.

Laissez un commentaire