A 2307 points en clôture, le S&P500 a-t-il crevé le plafond ?

Rédigé le 10 février 2017 par | Analyses indices, Statistiques et données macro, US Imprimer

Le S&P500 plafonne… mais le recul surprise des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis (-12 000 à 234 000, au plus-bas depuis 43 ans selon les chiffres officiels qui ne reflètent aucune réalité) a peut-être déclenché une nouvelle hausse.

SP500Toujours est-il que le S&P 500 a clôturé à 2 307 points, et revient ainsi au sommet du corridor 2 250/ 2300 en place depuis le 23 janvier. On peut dire, plus largement, que le S&P500 végète autour entre ces 50 points depuis le 9 décembre dernier. Cet épisode de plafonnement dépasse déjà de 10 jours celui du 15 juillet au 8 août 2016 qui semblait déjà interminable.

En cas de sortie par le haut (ce que le Nasdaq a déjà validé depuis 3 jours), l’objectif deviendra mécaniquement 2 350 points.

Le terme « mécaniquement » est fondamental pour décrire des marchés où la liquidité fait tout et écrase toute autre sorte de déterminant plus fondamental.

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire