S&P 500… enfin la vague 5 !

Rédigé le 6 octobre 2011 par | Analyses indices, Autres indices, US Imprimer

___________________________________________

Analyste et rédacteur du service de trading Agora CFD
___________________________________________

_______________________________Pour vous aider dans vos trades________________________________

+1 000% de gain potentiel
Ce n’est pas une option, ni un CFD, ni une stratégie complexe… mais simplement une action d’une entreprise toute simple.

Tendance de fond, activité, fondamentaux, premiers résultats, finances, management… tout est là. Et cerise sur le gâteau, son secteur est en consolidation, et elle a toutes les chances de se faire racheter. De quoi s’agit-il et comment vous positionner ?

Tout est expliqué ici…

____________________________________________________________________________________________________

Ca y est. Avec une clôture symbolique sous les 1 100 points lundi dernier, le S&P 500 est sorti par le bas de sa zone de trading range. Quel potentiel de baisse cela nous donne-t-il ? La question a d’autant plus d’importance au moment où se précise déjà le bal des trimestriels aux Etats-Unis, avec dès mardi, ALCOA (US0138171014 – AA).

Le S&P 500 sort de son range
Selon un décompte classique en Elliott, après une vague 3 traditionnelle dans sa formation et son impulsivité (baisse de cet été), le S&P 500 consolidait depuis dans une figure de type trading range (vague 4). La rupture des 1 110 points a relancé la dynamique baissière.

La vague 5 attendue se met donc en place. L’objectif minimum de ce dernier mouvement est situé sur les 1 040/1 050 points. Cette zone correspond à la projection de 100% de l’ampleur du précédent range reporté en cassure de la base de la figure.

En extension, nous pourrions atteindre les 1 020 points. Ce dernier niveau correspondrait alors également à un ancien soutien horizontal testé à de nombreuses reprises l’année dernière mais également au retracement de 50% de Fibonacci de l’ensemble de la hausse constatée entre mars 2009 et mai 2011.

Graphique: S&P 500
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Surveillez le « AAII » avec un consensus bullish tombant proche des 20%
Le « AAII Investor Sentiment Survey » est un indicateur de sentiment (accessible gratuitement sur internet) qui mesure l’opinion du « marché ». Disons qu’il sonde un panel américain, de gérants et d’investisseurs afin de connaître leurs anticipations de marché.

On mesure ainsi le pourcentage d’intervenants haussiers, baissiers ou neutres. Voilà l’un des derniers résultats (dont nous prenons connaissance chaque jeudi) :

Image: AAII Sentiment Survey results

Comme vous le voyez, le sentiment bullish venait de tomber à 25,3% (en baisse de 5,2 points). Or, selon les statistiques de l’indicateur, le marché inscrit un point bas majeur lorsque l’AAII est sur des extrêmes.

L’idée sous-jacente étant que quand tout le monde est d’accord sur la baisse, tout le monde est déjà en position short ou couvert et il ne reste plus d’argent nécessaire pour entretenir une nouvelle vague de dégagements. Toute la difficulté réside évidemment à savoir sur quels niveaux ces extrêmes se situent.

Historiquement sur l’indicateur, l’extrême pessimisme tourne plus autour des 20% (comme en mars 2009 ou en mars 2003).

Donc, pas plus tard que vendredi dernier, je disais à mes abonnés que la lecture des 25% de la semaine précédente devait selon moi laisser encore un peu de marge à la baisse sur le S&P 500 avant d’envisager un point bas majeur aux Etats-Unis [NDLR : cette analyse pertinente a d’ailleurs permis aux abonnés de Mathieu de déboucler il y a quelques jours un trade short sur le S&P 500 justement en gain de 90%. Pour profiter de toutes les analyses concrètes de Mathieu, abonnez-vous à son service].

En résumé, sur l’AAII aujourd’hui, si le sentiment bullish retombe à 20%, nous devrions avoir un retour du S&P 500 sur les 1 020/1 050 points. Cela en prend donc le chemin…

Des motifs d’espoir ?
Premièrement, d’un point de vue historique, il faut garder à l’esprit que si le mois de septembre n’est pas favorable aux actions (rendements négatifs), octobre peut toutefois être envisagé sous un angle un peu plus encourageant.

Par exemple, sur les vingt dernières années, le Dow Jones a rapporté un rendement moyen de 1,36% en octobre (source : Bespoke Investment Group). Bon à savoir surtout alors que l’on vient de vivre le pire troisième trimestre depuis 1928…

Deuxièmement, au-delà des objectifs graphiques évoqués, je ne peux m’empêcher de comparer la situation actuelle avec celle que l’on a constatée début juillet 2010.

Nous avions eu un sell off massif dans les quinze jours qui avaient précédé les trimestriels. La bonne résistance des comptes des entreprises avait ensuite provoqué un brusque rebond des indices. Le signal de baisse graphique avait alors été un superbe « bear trap » (piège à baissiers).

Regardez sur le graphique suivant :

Graphique: S&P 500
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Le très fort rebond que nous avons eu sur les indices US mardi dernier est-il ce signal ? Difficile de le dire pour l’instant… peut-être s’agit-il simplement d’un rebond technique.

Si d’ici le milieu de la semaine prochaine, le S&P 500 a rechuté sous les 1 050 points (vague 5 terminée), que le AAII est retombé sur le seuil des 20% de bullish et que les premiers comptes et perspectives ne sont pas si catastrophiques, des rachats ne sont pas à exclure…

Mots clé : - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Un commentaire pour “S&P 500… enfin la vague 5 !”

  1. […] parution dans le Billet du Trader le 06/10/2011. AKPC_IDS += […]

Laissez un commentaire