SP500 : Epaule-tête-épaule formée mercredi ?

Rédigé le 12 décembre 2013 par | Apprendre la Bourse, Autres indices Imprimer

Avant-hier, alors qu’un accord sur le budget américain avait été trouvé, nous avons eu une assez nette chute de Wall Street. Le S&P 500 a connu l’une de ses plus fortes baisses depuis plus d’un mois [NDLR : Mathieu avait d’ailleurs bien senti la chose avec un Put Nasdaq recommandé mercredi peu après l’ouverture US…trade qui semble bien parti pour suivre les 20% déjà pris sur le DOW en début de mois].

La logique de ce petit sell-off ?

On commence à la connaître. Entre une économie qui va mieux (cf. les stats US de la semaine dernière sur l’emploi ou le PIB) et un risque de nouveau shutdown qui semble écarté avec l’accord obtenu au Congrès, les probabilités d’un Tapering de la Fed dès la semaine prochaine augmentent (réunion du FOMC à suivre mercredi prochain).

Dans ces conditions, un point sur la situation de l’indice élargi américain semble intéressant.

Premier constat avant d’aller plus loin : cette tergiversation ne doit pas vous surprendre si vous me lisez. En effet, les signaux de sous-performance de certains actifs, comme le Russell 2000 dont je vous parlais ici se sont confirmés. Regardez par exemple ce qu’a fait le Russell 2000 depuis la fin novembre (flèche rouge sur le graphique). Il a bien suivi le mouvement escompté avec une certaine précision.

Russel 2000
Cliquez sur le graphique pour l’agrandir

Mais reprenons notre S&P 500.

SP500
Cliquez sur le graphique pour l’agrandir

Les mouvements des cours depuis la fin novembre prennent la forme d’une « ETE » (Epaule-Tête-Epaule) :

– Une épaule droite est apparue fin novembre.

– Une tête est apparue en début de mois.

– Une épaule droite s’est formée depuis la fin de la semaine dernière.

A ce stade, la rechute de mercredi a ramené l’indice sur la ligne de cou (de pente ascendante, l’un des principes de base pour qu’une ETE soit valide). Gare donc à la rupture de cette zone puisque cela ouvrirait la voie à une nouvelle baisse en direction des 1 745 points. Ce niveau correspond à la fois à un ancien creux de court terme marqué fin novembre mais également à l’objectif théorique de sortie de l’ETE (projection de Fibonacci de 100% de la tête reportée depuis la rupture de la ligne de cou).

En termes de temporalité et de timing, si on ne peut présager de rien à ce stade, en cohérence à ce que je pensais déjà fin novembre, j’ai dans l’idée qu’un point bas pourrait être atteint jeudi prochain environ après le FOMC justement.

Mon idée est la suivante :

Oui, nous allons bien avoir un début de tapering. Mais il sera léger. En conséquence, non, il ne sera pas suivi d’une grosse baisse. Le marché l’ayant anticipé depuis la fin novembre, je pense qu’il devrait très vite « acheter la nouvelle ». Cela constituera-t-il le point de départ du fameux rally de fin d’année ? C’est ce que je crois à ce stade.

Verdict à suivre d’ici la fin de l’année. Si ce scénario vous parle et que vous voulez me suivre dans les prises de position qui en découleront, c’est par ici …

Mots clé : - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire