SP500, comment trader les plus-hauts

Rédigé le 28 octobre 2013 par | Analyses indices, Autres indices Imprimer

La dernière analyse que je vous proposais sur les indices U.S date de début octobre. En plein psychodrame budgétaire américain et sous la pression d’un shutdown des services Fédéraux, les configurations techniques sur les unités de temps courtes (4 heures) se mettaient en place pour alerter quand à la probabilité d’un rebond. Et rebond sur ces niveaux il y eut. 

Aujourd’hui, c’est l’inverse qui est en train de se déclencher : le S&P500 arrive sur une zone de résistance particulièrement délicate à négocier car sur de nouveaux plus-hauts historiques. Pourquoi et comment la gérer, c’est ce que nous allons voir ensemble.

La vue Hebdomadaire permet de baliser le champ de bataille et de mettre en évidence ces niveaux :

1 – Le S&P500 évolue par paliers successifs dont l’amplitude reste toujours identique (reports d’amplitude – flèches bleues). Lors du dépassement des plus-hauts historiques du S&P en avril dernier, le prochain objectif de report d’amplitude théorique était donc la résistance rouge telle qu’indiquée sur le graphe. Nous y sommes (à quelques points près).

2 – L’évolution Long Terme du S&P prend place dans un canal haussier (bleu clair). Chaque impact (pastilles rouges) des prix sur la résistance de ce canal a donné lieu au minimum à un retracement. Les prix sont de nouveau revenus au contact de cette résistance (dernière pastille violette).

3 – Aujourd’hui, nous avons 1 + 2. Autrement dit, double contact entre résistance du report d’amplitude ET résistance du canal haussier

> Conclusion de l’analyse en UT hebdo : Les prix et la tendance sont toujours à la hausse sur le S&P (pas de signal de baisse pour l’instant en vue Hebdomadaire) mais :

–          les deux résistances se renforcent mutuellement : la zone est donc particulièrement sensible ;

–          un premier enseignement que l’on peut tirer de cette vue purement graphique est qu’en tout cas, les niveaux actuels ne militent absolument pas pour une prise de position à l’achat. Acheter les plus-hauts d’un marché juste sous deux résistances graphiques de long terme ne me semble pas être la meilleure idée du moment.

Mais plus sérieusement, en matière de trading, savoir ce qu’il est préférable de ne PAS faire, c’est déjà beaucoup – et cela permet d’éviter les erreurs grossières qui viennent immanquablement détériorer la performance globale d’un portefeuille. 

Alors, comment gérer cette situation particulièrement délicate ? 

Selon l’un des principes de l’analyse dynamique : si une consolidation doit se mettre en place sous les résistances Hebdomadaire, alors l’Unité de Temps inférieure (la journalière, qui est 5 fois plus rapide) sera la première à donner un signal et montrer le chemin.

 

Analyse en journalier

Les supports / résistances de la vue Hebdomadaire ont été reportées sur le graphe. 


Au niveau technique, les vagues d’impulsion arrivent elles aussi sur une résistance importante (segment rouge). Un retournement de la vague d’impulsion (utilisez une MACD paramétrée à 9/19/6) sous cet axe de divergence provoque avec une forte probabilité au moins une consolidation des prix. Comme ce fut le cas lors des deux derniers signaux de même nature (grandes barres orange).

 

> Conclusion de l’analyse en UT jour

–          Surveillez bien l’évolution de l’Unité de Temps journalière. Un retournement de la vague d’impulsion MACD enclencherait probablement une consolidation sur cette UT avec de fortes chances d’occasionner un refus des prix au niveau des résistances de long terme hebdomadaire. 

–          Dans ce cas, l’objectif N°1 serait un retour des prix sur le support du canal bleu et / ou du support de la vague d’impulsion (segment vert). Sans doute une dizaine de pourcents de consolidation.

–          Si les prix passent les résistances Hebdomadaires, alors il me semblera nécessaire d’attendre un pull back des prix avant d’éventuellement reprendre position pour une nouvelle impulsion haussière. 

 

Vous le voyez, il est important je pense de ne pas avoir de préconçu quand à l’évolution future des prix mais de simplement baliser à l’avance le terrain en ciblant les niveaux sur lesquels les prix risquent de réagir et de se laisser guider par les signaux qui sont sur le point d’être validés.

Bons trades, 

Mots clé : - - - - - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Un commentaire pour “SP500, comment trader les plus-hauts”

  1. S&P. Chaud. http://t.co/M7qm845t7p

Laissez un commentaire