S&P 500 : avons-nous atteint le point bas ?

Rédigé le 27 novembre 2012 par | Apprendre la Bourse, Autres indices, VIX Imprimer

Il y a deux semaines, je vous indiquais dans ces colonnes qu’APPLE (AAPL – Nasdaq) était sur le point de rebondir. Eh bien ça n’a pas manqué. Et grâce à l’effet cumulé de Thanksgiving (période traditionnellement propice à un rebond des marchés) et aux discussions sur la falaise fiscale c’est un nouveau gain de 300% que le marché nous a offert la semaine dernière sur le Nasdaq 100 (vive l’effet de levier des CFD !).

Mon raisonnement était simple : comme toujours, si APPLE (de loin la plus grosse capitalisation de l’indice Nasdaq), rebondit, le Nasdaq suivra. Et si le Nasdaq remonte, vu son rôle de leader dans les mouvements, les marchés en général devraient faire de même. Voilà pourquoi je m’attendais à un retour de l’appétit pour le risque sur les marchés la semaine dernière… avec raison.

Aujourd’hui, il me semble intéressant de revenir sur la situation du S&P 500 en cette fin novembre.

La baisse est-elle terminée ?
Regardez le graphique suivant.

Graphique du SP500
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Voilà ce que l’on peut dire : le S&P 500 a cassé une importante zone de support autour des 1 400/1 425 points au début du mois. Cette région correspond à un double support : contact avec une ligne de tendance ascendante de court terme mais aussi de moyen terme (lignes pointillées visibles sur le graphique).

Comment la Chine va réussir
le
plus grand
hold-up de tous les temps

Continuez votre lecture pour découvrir comment ne pas en être la victime… et surtout comment vous pourriez partager le butin ! Tout est là…

 

Depuis leur rupture, ces anciens soutiens risquent désormais de voir leur rôle s’inverser ; ils feraient alors office de résistance.
               
Qui plus est, légèrement au-dessus, nous avons la MM50 (moyenne mobile à 50 jours, visible en bleu sur le graphique) qui coiffe l’indice large américain autour des 1 435 points.

Le risque d’une rechute à l’approche des 1 400/1 425 points est donc important. Qui plus est, comme nous allons le voir juste après, quelques indicateurs invitent à la prudence…

Des indicateurs de risque déjà bas
Penchons-nous rapidement sur quelques indicateurs clés. Regardez la situation du VIX et du TNOTE.

Graphique du VIX
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Graphique du TNOTE
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

On constate que ces deux indicateurs ont déjà nettement reflué. En conséquence, si le potentiel de baisse sur ces deux actifs est limité dans l’immédiat, cela veut dire qu’en théorie le potentiel de rebond du S&P 500 diminue. Dans ces conditions, l’approche de la zone de résistance des 1 400/1 425 points évoquée juste avant risque d’être délicate d’ici la fin du mois…

Si vous voulez nous rejoindre pour « passer à la pratique », c’est par ici !

[NDLR : Avec des gains de 306%, 165% ou encore 300%, la performance globale, nette de frais de courtage, du portefeuille CFD de Mathieu avoisine les +65% aujourd’hui…. Pour en savoir plus, continuez votre lecture…]

Mots clé : - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire