Solutions 30 : une société sélectionnée pour alimenter de nouveaux marchés

Rédigé le 1 juillet 2011 par | Mid et Small Caps Imprimer

Partir de 0 et réaliser 54,7 millions d’euros (M€) de chiffre d’affaires en sept ans, c’est l’exploit réussi par Solutions 30 (FR0010263335).

En 2003, Gianbeppi Fortis, un Italien vivant en France, crée la société, qui s’appelait à l’époque PC 30, spécialisée dans le dépannage informatique à domicile. Puis dès 2005, la société — de son nouveau nom SOLUTIONS 30 — fait ses premiers pas en Bourse sur le Marché Libre et déploie son réseau sur tout le territoire.

En 2008, vient le temps de l’international : « J’ai décidé de dupliquer mon modèle d’abord en Italie mon pays d’origine » m’explique dans un français mâtiné d’italien Gianbeppi Fortis. Puis par la suite, place à la Belgique, aux Pays Bas, à l’Allemagne et à l’Espagne.

Un souci informatique ? SOLUTIONS 30 débarque chez vous !

Parallèlement à ce développement international, SOLUTIONS 30 décide de ne pas rester figé sur le dépannage informatique et se lance dans de nouveaux métiers. « Notre ambition est de rendre accessible à tous les mutations technologiques de tous les jours, que ce soit l’informatique ou encore le numérique » précise l’homme fort du groupe.

Si vous avez déjà eu le malheur de devoir contacter un service après-vente, vous avez peut-être noté que les opérateurs externalisent de plus en plus leurs services de maintenance. De sorte que lorsque vous avez un problème Internet chez vous, c’est souvent des techniciens de SOLUTIONS 30 qui arrivent.

Et les marchés sont énormes avec le développement du numérique et l’apparition des Smartphones. Pour l’instant, l’informatique et les télécoms représentent encore 80% du chiffre d’affaires. Mais lors de mon entretien avec Gianbeppi Fortis, il a beaucoup insisté sur le développement de la société vers un nouveau métier…

La nouvelle stratégie, ambitieuse mais intéressante, est de développer son pôle Energie. Aujourd’hui, il ne représente que 6% du chiffre d’affaires du groupe.

En quoi cela consiste-t-il ?

80% des foyers devront s’équiper ; SOLUTIONS 30 a 30% de parts de marché

En fait, l’Europe s’est fixée comme objectif d’installer des compteurs électriques intelligents dans 80% des foyers d’ici 2020. Habituez-vous à ces nouveaux appareils, que l’on appelle Linky (de « lien » en anglais), car ils vont devenir la nouvelle norme et vous allez devoir vous équiper. En fait, ce sont des compteurs qui vont s’adapter quasiment en temps réel à votre consommation.

Vous pourrez donc gérer votre compte, votre facture, gérer la puissance dont vous avez besoin dans telle ou telle pièce, sans avoir besoin d’appeler un technicien. Du flux tendu, et du sur-mesure pour tout le monde ! L’objectif annoncé est évidemment d’éviter le gaspillage énergétique, et de faire des économies — enfin, en théorie, il faudrait que ce soit le consommateur qui fasse des économies…

Le déploiement de ces nouveaux compteurs est piloté par EDF et devrait durer jusqu’en 2020. Les experts estiment que 35 millions de nouveaux compteurs devraient être installés. Une tâche dévolue en partie à SOLUTIONS 30. « Nous avons installé quelque 80 000 compteurs l’an dernier sur un total de 260 000, ce qui fait plus de 30% de parts de marché. Vous comprenez pourquoi le potentiel est gigantesque » indique le patron de SOLUTIONS 30. « En 2014, date à laquelle, la croissance va être très importante dans cette division, nous pourrions réaliser 100 mero de chiffre d’affaires additionnel« , ajoute-t-il.

Un nouveau défi : s’implanter dans la fibre optique

L’avenir s’annonce plutôt rose pour cette division. Mais ce n’est pas tout. Le déploiement de la fibre optique sera aussi l’un des faits majeurs des prochaines années : il faudra débloquer quelque 15 milliards d’euros d’ici 2020 pour couvrir 75% de la population. « En raison d’une connectique spécifique, il faudra la présence obligatoire d’un technicien à chaque installation. Vous vous rendez compte du potentiel pour nous ! ».

Enfin, SOLUTIONS 30 se développe également rapidement dans l’installation et la maintenance des systèmes de paiement.

Il y a deux jours, je vous expliquais sur le site que la société avait renforcé sa présence en France en reprenant Odyssée, un spécialiste dans la sécurisation des paiements.

Cette société réalise 5 mero de CA avec environ 57 salariés et est légèrement rentable. La stratégie de SOLUTIONS 30 passe par l’acquisition de petites sociétés avec si possible un chiffre d’affaires annuel inférieur à 8 mero.

Passons maintenant aux résultats

L’an dernier, le groupe a enregistré une croissance de 21,8% de son chiffre d’affaires à 54,7 mero, comme je vous le disais en introduction.

Et 2010 ne devrait être qu’un préambule car le président du groupe prévoit une croissance soutenue en 2011 : « Je prévois une hausse de l’activité à deux chiffres portée notamment par la fibre optique et l’international ».

Mais ce qui intéresse surtout les investisseurs, c’est la rentabilité. Et sur ce point, les professionnels ont été déçus l’an dernier avec une nette baisse des marges. En effet, le résultat net a chuté en 2010 de 40,5% pour s’établir à 1,4 mero soit une marge nette de 2,5% contre 5,2% en 2009.

« Le groupe a subi une perte exceptionnelle de 1,9 mero l’an dernier liée au transfert sur Alternext mais également à un rachat des minoritaires concernant les franchisés pour 1,7 mero. 2011 devait voir une amélioration de la rentabilité » selon la direction du groupe.

Ce n’est qu’en 2013 avec la montée en puissance des activités présentées ci- dessus que la rentabilité doit revenir sur des niveaux de 5%.

D’ici 2013, compte tenu des acquisitions et de la croissance organique, le chiffre d’affaires du groupe peut dépasser les 100 mero. Ajoutons à ce tableau une situation financière saine avec un gearing* négatif de l’ordre de 20% (ce qui veut dire que la trésorerie nette est positive) et l’on obtient un très beau dossier.

L’action est d’ailleurs plébiscitée : +83% depuis le 1er janvier et +326% en cinq ans. Elle apparaît assez chère sur 2011 avec un PER de 25 mais relativement bon marché sur 2013 avec un PER de 8.

 

* Décryptage : gearing

Le gearing est le ratio d’endettement sur fonds propres. C’est un très bon indicateur pour juger de la solidité d’une entreprise. Plus ce ratio est élevé, plus l’entreprise est endettée, plus elle doit payer des frais financiers et plus elle peut être bridée dans sa stratégie de croissance externe.

Mots clé : - - - - - -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

2 commentaires pour “Solutions 30 : une société sélectionnée pour alimenter de nouveaux marchés”

  1. […] dans l’assistance technique numériques, connaît également quelques ratés. Je vous avais présenté la société il y a quelques mois suite à ma rencontre avec son P-DG. Elle va sans doute afficher une […]

  2. […] vous rappelez que je vous ai présenté durant l’été 2011 ce spécialiste dans l’externalisation des services de […]

Laissez un commentaire